«Mon tra­vail est mieux consi­dé­ré quand je ne parle pas»

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Pi­qué :

Gerard Pi­qué fait tou­jours par­tie des meilleurs dé­fen­seurs es­pa­gnols. Il reste in­dis­cu­table à son poste au sein de la sé­lec­tion ibé­rique et le chan­ge­ment de sé­lec­tion­neur n'a en rien chan­gé son sta­tut. L'ar­rière du Bar­ça est fier de ce qu'il réa­lise et aus­si du fait qu'il est plus sou­te­nu dans son pays qu'il y a quelques an­nées. Sif­flé par le pas­sé à la moindre ren­contre dis­pu­tée hors Ca­ta­logne, Pi­qué peut dé­sor­mais se pro­duire dans toute la pé­nin­sule ibé­rique sans être mon­tré du doigt. Il a même droit par­fois à des éloges. Sa cote est re­mon­tée et il croyait sa­voir pour­quoi. "Il semble que ne pas trop par­ler dans les mé­dias a fait que les gens re­con­naissent un peu plus la qua­li­té de mes per­for­mances. Mais je pense que mon ni­veau est le même de­puis des an­nées", a dé­cla­ré la Blau­gra­na avant le match d’hier soir contre l'ita­lie.

L'équipe es­pa­gnole de­vait se pré­sen­ter à ce ren­dez-vous face à la Squa­dra avec le mo­ral au plus haut suite aux vic­toires du mois der­nier. Ju­len Lo­pe­te­gui est sa­lué pour avoir ra­me­né un style de jeu plus cha­toyant. Sa no­mi­na­tion à la place de Del Bosque émerge, de fait, comme un choix ju­di­cieux. Qu'en pense Pi­qué ? "Je ne veux pas les com­pa­rer. Ce que nous avons réa­li­sé sous la di­rec­tion de Del Bosque ne pour­ra pas être ré­édi­té. Main­te­nant, on en­tame une nou­velle ère avec beau­coup d'es­poir et d'ex­ci­ta­tion. On a très bien dé­bu­té sous ses ordres".

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.