Ched­ly Aya­ri ap­pelle à plus de flexi­bi­li­té

Tu­ni­sie-fmi

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

Le gou­ver­neur de la Banque cen­trale de Tu­ni­sie (BCT) Ched­ly Aya­ri a an­non­cé une avan­cée «dans la concré­ti­sa­tion de l’ac­cord conclu dans le cadre du pro­gramme de co­opé­ra­tion entre la Tu­ni­sie et le Fonds mo­né­taire in­ter­na­tio­nal (FMI)».

«Il faut re­con­naitre que la Tu­ni­sie a réa­li­sé une avan­cée dans la concré­ti­sa­tion des ré­formes, dont la pro­mul­ga­tion de la loi sur les banques et le sta­tut de la BCT, outre la ré­cente adop­tion de la loi sur l’in­ves­tis­se­ment, a-t-il dé­cla­ré à l’agence TAP en marge des réunions an­nuelles du FMI et de la Banque mon­diale (BM) qui ont dé­mar­ré, hier, à Wa­shing­ton. Le gou­ver­neur de la BCT qui re­pré­sente la Tu­ni­sie à ces réunions aux cô­tés du mi­nistre du Dé­ve­lop­pe­ment et de la Co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale Fadhel Ab­del­ke­fi , a re­con­nu «que des dif­fi­cul­tés existent au plan de la concré­ti­sa­tion de cer­taines autres ré­formes». «Il est faux de dire qu’il n’y a pas de dif­fi­cul­tés», a-t-il en­core in­di­qué.

Et d’ajou­ter «que les dif­fi­cul­tés concernent es­sen­tiel­le­ment le dé­fi­cit bud­gé­taire crois­sant et no­tam­ment la mai­trise de la masse sa­la­riale». Le gou­ver­neur de la BCT a ap­pe­lé à plus de flexi­bi­li­té af­fir­mant que «le FMI doit être plus flexible, d’au­tant plus que le gou­ver­ne­ment vient de prendre ses fonc­tions et a be­soin d’une marge de ma­noeuvre».

Pour Aya­ri les dis­po­si­tions prises par le gou­ver­ne­ment de Yous­sef Cha­hed «sont au­da­cieuses» et né­ces­sitent un ap­pui afin de sor­tir le pays de la si­tua­tion éco­no­mique dif­fi­cile qu’il connaît.

Il a, par ailleurs, ex­pri­mé son op­ti­misme quant à la ca­pa­ci­té de la Tu­ni­sie de sur­mon­ter ces dif­fi­cul­tés.

«La dé­lé­ga­tion tu­ni­sienne s’en­tre­tien­dra avec des res­pon­sables du FMI et il est en­core tôt de par­ler des ré­sul­tats de ces en­tre­tiens parce que le dia­logue se pour­sui­vra jus­qu’à de­main», a en­core af­fir­mé Aya­ri. Le gou­ver­ne­ment tu­ni­sien oeuvre à ob­te­nir une 2ème tranche pour le fi­nan­ce­ment du bud­get de l’etat après avoir ob­te­nu une 1ère tranche d’une va­leur de 319,5 mil­lions de di­nars au titre du Mé­ca­nisme élar­gi de cré­dit por­tant sur un mon­tant de 2,9 mil­liards de dol­lars.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.