Khaz­ri convoi­té par l’es­pa­nyol Bar­ce­lone

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Ar­ri­vé à Sun­der­land en jan­vier der­nier en pro­ve­nance de Bor­deaux, Wah­bi Khaz­ri s’est tout de suite im­po­sé chez les Black Cates alors di­ri­gé par Dick Ad­vo­caat. Le mi­lieu de ter­rain tu­ni­sien était l’un des élé­ments clé de l’ef­fec­tif du tech­ni­cien néer­lan­dais et a joué presque tous les matchs jus­qu’à la fin de la sai­son. Mais de­puis l’ar­ri­vée de Da­vid Moyes à la tête du club, le sort de Khaz­ri a chan­gé. Ad­nan Ja­nu­zaj, prê­té par Man­ches­ter Uni­ted, est pré­fé­ré à l’an­cien Bas­tiais qui, de­puis le dé­but de l’exer­cice 2016-2017, s’est conten­té de trois en­trées en jeu et d’une autre ti­tu­la­ri­sa­tion en Coupe de la Ligue an­glaise contre Sh­rews­bu­ry Town. Du coup, on évoque dé­jà le pro­chain dé­part du Khaz­ri. Se­lon une par­tie de la presse an­glaise, la si­tua­tion de Wah­bi Khaz­ri pour­rait le pous­ser à quit­ter Sun­der­land. Dans le vi­seur de cer­tains clubs de Ligue 1, l’aigle de Car­thage est éga­le­ment convoi­té par l’es­pa­nyol Bar­ce­lone en Es­pagne. Mais pour le mo­ment, Khaz­ri se concentre sur son club.

« J’ai be­soin de tra­vailler. Je n’ai pas le rythme parce que je n’ai pas beau­coup joué. (…) La sai­son pas­sée, c’était to­ta­le­ment dif­fé­rent, parce que je jouais tous les matches. Cette sai­son, ce n’est pas le cas, je dois conti­nuer à tra­vailler. Je n’ai ja­mais dou­té de moi. Je suis agres­sif, j’aime le com­bat ! Je tra­vaille au quo­ti­dien pour ai­der l’équipe », a-t-il dit au Sun­der­land Echo. Mais on peut dé­jà com­men­cer à en­vi­sa­ger le re­tour de l’an­cien Bor­de­lais dans le cham­pion­nat fran­çais, et pour­quoi pas l’hi­ver pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.