Quand le bâ­ti­ment va

Le Temps (Tunisia) - - News - Khou­loud AMRAOUI

Fah­mi Chaâ­bane, Pré­sident de la Chambre syn­di­cale na­tio­nale des pro­mo­teurs im­mo­bi­liers à L’UTICA au Temps : « Le sec­teur im­mo­bi­lier ré­siste et per­siste et la si­tua­tion se­ra meilleure en 2017 »

Dans sa deuxième édi­tion, le sa­lon d’ex­po « SOUKNA » s’est dé­rou­lé du 6 oc­tobre au siège de L’UTICA pour prendre fin le 9 oc­tobre du mois cou­rant. En ef­fet, ce sa­lon consi­dé­ré tou­jours comme un évé­ne­ment in­con­tour­nable a réuni les dif­fé­rents pro­mo­teurs im­mo­bi­liers, les banques ain­si que les as­su­rances tous ré­pon­daient pré­sents. Les vi­si­teurs ont pu dé­cou­vrir les meilleures offres du mo­ment pro­po­sées sur toute la Tu­ni­sie. Par­mi les agences im­mo­bi­lières pré­sentes : « Jnay­net Mon­fleu­ry », Mena pour la pro­mo­tion im­mo­bi­lière, la so­cié­té im­mo­bi­lière « SIMPAR », « Es­sa­raya Im­mo­bi­lière », « TIBA im­mo­bi­lière », « Dar­com Tu­ni­sia », « Im­mo­bi­lière Chaâ­bane », « so­cié­té Ba­ti­lux ».

Hausse consi­dé­rable des prix de l’im­mo­bi­lier

En abor­dant la si­tua­tion ac­tuelle du sec­teur de l’im­mo­bi­lier en Tu­ni­sie et les dé­fis de ce sec­teur, Fah­mi Chaâ­bane, Pré­sident de la Chambre syn­di­cale na­tio­nale des pro­mo­teurs im­mo­bi­liers, nous a dé­cla­ré que si le sec­teur du bâ­ti­ment est sain, tout le reste sui­vra. Ajou­tant que le sec­teur im­mo­bi­lier s’est vu confron­té pen­dant les deux der­nières an­nées à un ra­len­tis­se­ment au ni­veau des ventes. Ce­ci est dû à la hausse consi­dé­rable des prix de l’im­mo­bi­lier, à la dé­té­rio­ra­tion du pou­voir d’achat du ci­toyen tu­ni­sien et à la forte aug­men­ta­tion des prix du fon­cier et des ma­té­riaux de construc­tion ces der­nières an­nées.

Forte dé­pré­cia­tion du di­na, li­bé­ra­li­sa­tion des prix du ci­ment et le pro­blème l’au­to­fi­nan­ce­ment Concer­nant les dé­fis du sec­teur, M. Chaâ­bane nous a pré­ci­sé que les prin­ci­paux pro­blèmes sont in­hé­rents à la forte dé­pré­cia­tion du di­nar tu­ni­sien, à la li­bé­ra­li­sa­tion des prix du ci­ment, l’aug­men­ta­tion des coûts de la main d’oeuvre et à la len­teur des pro­cé­dures ad­mi­nis­tra­tives qui gé­nère des frais sup­plé­men­taires pour le pro­mo­teur im­mo­bi­lier. Ajou­tant que cer­taines gens pré­tendent que le sec­teur de l’im­mo­bi­lier va s’af­fai­blir da­van­tage, ce qui est to­ta­le­ment faux, au contraire, le sec­teur im­mo­bi­lier ré­siste et per­siste. « Le pro­gramme que vient d’an­non­cer le chef de Gou­ver­ne­ment, Yous­sef Cha­hed, ce­lui du « pre­mier lo­ge­ment », consti­tue un nou­veau saut pour le sec­teur im­mo­bi­lier, es­ti­mant que la si­tua­tion du sec­teur se­ra meilleure en 2017 », a af­fir­mé M. Chaâ­bane. En fai­sant le tour du sa­lon, cer­tains ex­po­sants pensent que l’exi­gence des banques de four­nir l’au­to­fi­nan­ce­ment aux alen­tours de 20% du prix du lo­ge­ment est le prin­ci­pal obs­tacle au­quel le client ne pour­rait faire face, d’où le re­cul des ventes.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.