L’es­sen­tiel a été fait mais Kas­perc­zak de­vrait re­voir sa co­pie !

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Ameur KERKENNI

Pro­bant dé­part de l’équipe na­tio­nale qui est par­ve­nue à réa­li­ser l’es­sen­tiel en em­po­chant les trois points de la vic­toire. Un suc­cès ce­pen­dant par­ti­cu­liè­re­ment la­bo­rieux contre une bonne équipe gui­néenne qui a réus­si à nous po­ser énor­mé­ment de pro­blèmes, no­tam­ment du­rant la pre­mière pé­riode. Le onze na­tio­nal même s’il s’est créé deux belles op­por­tu­ni­té de buts par Khar­zi (21 et 39’) de­vait, néan­moins, s’es­ti­mer heu­reux pour avoir re­joint les ves­tiaires à la mi-temps sur un score blanc. En ef­fet sans les deux pré­cieux sau­ve­tages de Math­lou­thi de­vant Al­has­san Ban­gou­ra (13’ et 35’) la Gui­née au­rait pu bou­cler la pre­mière pé­riode avec un but d’avance.

Fé­bri­li­té dé­fen­sive Le com­por­te­ment de l’ar­rière garde tu­ni­sienne fut loin d’être ras­su­rant. Les deux la­té­raux, Nag­guez et Mâa­loul, émous­sés ont fut à maintes re­prises dé­bor­dés par leurs vis à vis à cha­cune des ac­cé­lé­ra­tions de l’ad­ver­saire sur les flancs. L’axe com­po­sé pour­tant par trois dé­fen­seurs cen­traux (Dhaoua­di, Ab­den­nour et Mohs­ni) a con­nu lui aus­si des mo­ments de flot­te­ment.

Ani­ma­tion of­fen­sive ap­proxi­ma­tive

A cô­té de ses ca­rences en dé­fense, l’équipe na­tio­nale n’a pas été par­ti­cu­liè­re­ment per­for­mante au ni­veau de la re­lance et de la construc­tion des at­taques. L’en­tre­jeu a en ef­fet été tâ­ton­nant à ce ni­veau à cause du pe­tit ren­de­ment de Lah­mar et khar­zi, moins rayon­nants que d’ha­bi­tude.

De­vant, Har­baoui, ef­fa­cé, ne pou­vait pe­ser sur la dé­fense gui­néenne re­grou­pée. Il fau­drait néan­moins sou­li­gner que le so­cié­taire d’an­ter­lecht ne fut pas ser­vi ou presque en bonnes balles. En se­conde mi-temps l’équipe na­tio­nale conti­nua de souf­frir des

mêmes ca­rences et le dan­ger gui­néen, au fil des mi­nutes, se fai­sait plus me­na­çant. Il a fal­lu le se­cours d’une balle ar­rê­tée ti­rée sur cor­ner par Mâa­loul, re­prise vic­to­rieu­se­ment dans les fi­lets par Ab­den­nour (59’) et d’un mo­ment de lu­ci­di­té de Ben Hti­ra (80’) pour que la Tu­ni­sie vienne à bout de son co­riace ad­ver­saire. Tou­jours est-il que, au vu de la va­leur de l’op­po­si­tion de la Gui­née et la vic­toire de la RDC qui a étrillé la Li­bye, la voie me­nant à la phase fi­nale du Mon­dial russe s’an­nonce ar­due et par­se­mée d’em­bûches. Main­te­nant que le plus im­por­tant a été fait il ap­par­tient au staff tech­nique na­tio­nal de ti­rer les en­sei­gne­ments qui s’imposent pour pou­voir rec­ti­fier à temps le tir. La co­pie de Kas­perc­zak contre la Gui­née de­vrait être en ef­fet im­pé­ra­ti­ve­ment re­vue.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.