Les pre­miers chocs font dé­jà des dé­gâts !

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Les Grues ou­gan­daises ont éclip­sé les Black Stars tan­dis que l’égypte a su re­bon­dir au Con­go. Le Bur­ki­na Fa­so a ra­té deux pe­nal­ties et eu be­soin d’un but de der­nière mi­nute pour par­ta­ger les points avec l’afrique du Sud. Les Élé­phants pour­suivent leur dé­mons­tra­tion et le Ni­ge­ria avance d’un pas ferme dans un groupe des plus com­pli­qués.

El Hadh­ry (43 ans) le sau­veur ! La der­nière ap­pa­ri­tion de l’égypte sur la scène mon­diale re­monte à 1990, une époque où la plu­part des membres de l’équipe ac­tuelle n’étaient même pas nés. Si les joueurs pré­sents à Braz­za­ville pour dis­pu­ter le pre­mier match du Groupe E avaient plei­ne­ment conscience de l’im­por­tance de par­tir du bon pied, ils se sont trou­vés ra­pi­de­ment me­nés. Dès le mi­lieu de la pre­mière mi-temps, Fe­re­bo­ry Dore a ou­vert le score de la tête pour les lo­caux après un mau­vais ren­voi ad­verse. Les vi­si­teurs ont équi­li­bré les dé­bats peu après la pause sur un centre de Mo­ha­med Ab­del-sha­fy trans­for­mé par Mo­ha­med Sa­lah, qui a ain­si ef­fa­cé ses deux pré­cé­dents échecs. Mais le pire était à ve­nir pour les fans congo­lais, qui ont vu Ab­dal­lah Said don­ner l’avan­tage aux Pha­raons à l’heure de jeu sur un ser­vice de Sa­lah. C’est Es­sam El Hadh­ry, gar­dien vé­té­ran de 43 ans, qui a sau­vé les trois points en toute fin de ren­contre en en­chaî­nant les ar­rêts décisifs.

Les autres matches Dans l’autre ren­contre du Groupe E, l’ou­gan­da a créé la sur­prise en te­nant en échec le Gha­na à Ta­male. L’équipe lo­cale a pour­tant do­mi­né tant et plus pen­dant les 90 mi­nutes de jeu, mais Den­nis Onyan­go a te­nu la ba­raque dans les cages des Grues. Dans le Groupe A, un dou­blé de Dieu­mer­ci Mbo­ka­ni a permis à la RD Con­go de si­gner la plus large vic­toire du week-end : 4:0 face à la Li­bye. Elle y de­vance la Tu­ni­sie, vic­to­rieuse 2:0 de la Gui­née grâce à des réa­li­sa­tions d’ay­men Ab­den­nour et d’anis Ben-ha­ti­ra. À Oua­ga­dou­gou, le Bur­ki­na Fa­so a ra­té deux pe­nal­ties et ob­te­nu une éga­li­sa­tion in ex­tre­mis 1:1 contre l’afrique du Sud grâce à Ba­nou Dia­wa­ra. Le gar­dien ad­verse, Itu­me­leng Khune, avait re­pous­sé la ten­ta­tive de Jo­na­than Pi­troï­pa tan­dis qu’alain Trao­ré s’était man­qué sur la sienne. Le Sé­né­gal, fa­vo­ri de la poule, s’est dé­fait du Cap-vert sur le score de 2:0, ce qui le pro­pulse au som­met du Groupe D de­vant le Bur­ki­na Fa­so et l’afrique du Sud. Le vé­té­ran ivoi­rien Ger­vin­ho a ins­crit l’un des buts de la vic­toire 3:1 des Élé­phants sur le Ma­li à Bouake. Tou­jours aus­si im­pres­sion­nants, ils pointent en tête du Groupe C de­vant le Ga­bon, hôte de la pro­chaine Coupe d’afrique des Na­tions, qui a été contraint à un nul sans buts par le Ma­roc à Fran­ce­ville. Dans le Groupe B, trois des quatre re­pré­sen­tants afri­cains aux Coupes du Monde 2010 et 2014 se bat­tront pour un seul billet. Le Ni­ge­ria peut re­mer­cier son contin­gent de la Pre­mier League, grâce au­quel il s’est im­po­sé 2:1 en Zam­bie. Les buts des Su­per Eagles ont été ins­crits par Alex Iwo­bi, so­cié­taire d’ar­se­nal, et par Ke­le­chi Ihea­na­cho, de Man­ches­ter City. Dans l’autre choc, le Ca­me­roun a ob­te­nu un point sur le ter­rain de l’al­gé­rie après un nul 1:1. El Ara­bi Sou­da­ni a ou­vert pré­co­ce­ment le score pour les lo­caux, mais Ben­ja­min Mou­kand­jo a éga­li­sé en mi­lieu de pre­mière mi­temps.

Le joueur Ke­le­chi Ihea­na­cho, joueur de Man­ches­ter City, a ré­cem­ment re­joint le cercle des 16 joueurs ayant at­teint la barre de 20 buts en Pre­mier League avant leur 20ème an­ni­ver­saire. L’at­ta­quant a si­gné un autre but très im­por­tant pour les Su­per Eagles ni­gé­rians. Après avoir évi­té le gar­dien Ken­ne­dy Mweene, Ihea­na­cho a réus­si à trou­ver le fond des fi­lets mal­gré une po­si­tion ex­cen­trée et le re­tour des trois dé­fen­seurs zam­biens.

Le saviez-vous ? La Côte d’ivoire en est à 24 matches de qua­li­fi­ca­tion à la Coupe du Monde sans dé­faite. Il faut re­mon­ter à sep­tembre 2005 pour trou­ver trace d’un re­vers (3:2), qui lui avait été in­fli­gé à do­mi­cile par le Ca­me­roun. De­puis, les Élé­phants se sont im­po­sés à 17 re­prises et ont concé­dé 7 nuls.

En­ten­du... “Me­ner 1:0, c’est su­per, mais je pense que l’on doit ap­prendre à tuer le match. Le Bur­ki­na a ra­té un deuxième pe­nal­ty et ce­la nous a lais­sé en­core une chance. Donc c’est la frus­tra­tion qui pré­do­mine. On a lais­sé fi­ler les trois points à la der­nière mi­nute. On veut al­ler à la Coupe du Monde et on va jouer tous ces matches comme si c’étaient des fi­nales. On veut de­ve­nir in­trai­tables à do­mi­cile” - Dean Fur­man, mi­lieu de ter­rain de l’afrique du Sud.

L’al­gé­rie te­nue en échec à do­mi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.