Nou­veaux pi­lon­nages russes in­ten­sifs sur l’est d’alep

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

L’avia­tion russe a pi­lon­né à nou­veau la par­tie orien­tale d’alep contrô­lée par la ré­bel­lion sy­rienne après plu­sieurs jours de calme re­la­tif, ont dé­cla­ré hier un chef re­belle et l’ob­ser­va­toire sy­rien des droits de l’homme (OSDH).

Les raids visent es­sen­tiel­le­ment le quar­tier de Bous­tan al Qasr, a pré­ci­sé le res­pon­sable re­belle Za­ka­ria Mal­hif­ji, du groupe Fas­ta­kim, ba­sé dans la grande ville du nord de la Syrie. «Il y a de nou­veaux bom­bar­de­ments et ils sont in­ten­sifs», a-t-il dé­cla­ré. Ces frappes ont fait au moins huit morts à Bous­tan al Qasr et dans le quar­tier de Far­dous, se­lon un pre­mier bi­lan com­mu­ni­qué par L’OSDH, qui s’ap­puie sur un ré­seau d’in­for­ma­teurs au sol. Mer­cre­di der­nier, l’ar­mée sy­rienne a an­non­cé la ré­duc­tion des bom­bar­de­ments sur Alep en ex­pli­quant qu’il s’agis­sait no­tam­ment de per­mettre aux ci­vils de quit­ter les quar­tiers de l’est de la ville te­nus par les re­belles. Le gou­ver­ne­ment sy­rien, qui en contrôle la par­tie ouest, a pré­ci­sé que les re­belles en­cer­clés à Alep-est pou­vaient quit­ter la ville avec leurs fa­milles s’ils ac­cep­taient de dé­po­ser les armes. Les in­té­res­sés ont qua­li­fié cette pro­po­si­tion de su­per­che­rie. Les pour­par­lers entre grandes puis­sances pour un ache­mi­ne­ment de l’aide hu­ma­ni­taire vers Alep-est sont éga­le­ment au point mort et le pré­sident russe Vla­di­mir Pou­tine, al­lié du pré­sident sy­rien Ba­char al As­sad, a an­nu­lé une vi­site le 19 oc­tobre à Paris où il de­vait ren­con­trer son ho­mo­logue fran­çais Fran­çois Hol­lande. Les com­bats entre les forces gou­ver­ne­men­tales et les re­belles se pour­suivent éga­le­ment sur d’autres fronts et no­tam­ment dans la ré­gion de Ha­ma.

Des ba­ti­ments dé­truits par les raids à Alep

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.