Une seule séance quo­ti­dienne à Ra­dès

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

De re­tour samedi à Ham­mam­lif après la se­maine ju­gée fruc­tueuse pas­sée en stage à Sousse, les Verts ont bé­né­fi­cié de la jour­née du di­manche de re­lâche his­toire de re­char­ger leurs ac­cus et de per­mettre aux or­ga­nismes de souf­fler un coup après les durs la­beurs pas­sés du­rant la hui­taine . Re­prise des en­trai­ne­ments de­puis lun­di à rai­son d'une seule séance à Ra­dès du mo­ment que la pe­louse de leur cen­tral, en très mau­vais état, est ac­tuel­le­ment en ré­no­va­tion. Le mot d'ordre una­nime tour­nant au fait que la com­pé­ti­tion vient de com­men­cer avec un dé­part "réel" et donc lar­gage aux ou­bliettes des trois ren­contres dé­jà dis­pu­tées n'ayant ra­me­né dans leur es­car­celle qu'un tout pe­tit point sur un to­tal de neuf pos­sibles. Ap­proche psy­cho­lo­gique

as­si­due Il va sans dire que le mo­ral des troupes a été sé­rieu­se­ment sa­pé suite no­tam­ment à cette en­tame la­bo­rieuse et fort peu convain­cante. Prô­ner dans ces condi­tions de tour­ner la page et d'agir comme si de rien n'était est théo­ri­que­ment fa­cile à clai­ron­ner sur les toits mais sur le ter­rain, dans le vé­cu au quo­ti­dien du groupe l'af­faire est toute autre. D'où l'op­tion rai­son­nable prise par le staff et par tous les res­pon­sables gra­vi­tant dans le proche en­tou­rage des joueurs de les sé­cu­ri­ser et de les en­tou­rer de leur sol­li­ci­tude dans le des­sein de leur re­don­ner confiance dans leurs moyens et de chas­ser le doute qui s'est in­si­dieu­se­ment em­pa­ré de leur es­prit. Mo­ha­med Sah­bi RAMMAH

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.