Pré­somp­tion d'es­cro­que­rie et d’éva­sion fis­cale im­pli­quant les frères Ka­roui

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

La jus­tice tu­ni­sienne a ré­cem­ment or­don­né l’ou­ver­ture d’une en­quête ju­di­ciaire sur la base d'une pré­somp­tion d'es­cro­que­rie et d’éva­sion fis­cale im­pli­quant les frères Na­bil et Gha­zi Ka­roui, a in­di­qué l'or­ga­ni­sa­tion "I watch". Dans une dé­cla­ra­tion, ren­due pu­blique mar­di, l'or­ga­ni­sa­tion a pré­ci­sé que cette me­sure in­ter­vient suite à l'en­quête qu'elle a pu­bliée le 10 juillet 2016.

Et d'ajou­ter que le mi­nis­tère des fi­nances a trans­fé­ré les dos­siers re­la­tifs aux so­cié­tés au nom des Frères Ka­roui aux di­rec­tions gé­né­rales de la douane, des im­pôts et du fi­nan­ce­ment pour l'ou­ver­ture d'une en­quête ad­mi­nis­tra­tive à cet ef­fet.

I watch a qua­li­fié de "po­si­tives" les dé­ci­sions de la jus­tice et du mi­nis­tère des fi­nances, fai­sant re­mar­quer qu'elle sui­vra de près le cours de l'en­quête et in­for­me­ra l'opi­nion pu­blique des der­niers dé­ve­lop­pe­ments que ce soit dans l'af­faire de Ness­ma ou des autres af­faires confiées à la jus­tice.

L'or­ga­ni­sa­tion a, par ailleurs, rap­pe­lé avoir dé­po­sé une plainte au­près de l'ins­tance na­tio­nale de lutte contre la cor­rup­tion, de­puis le 31 août der­nier, s'agis­sant d'une pré­somp­tion d'es­cro­que­rie et d'éva­sion fis­cale à l'en­contre des frères Ka­roui. L'an­cien di­rec­teur de la chaîne Ness­ma, Na­bil Ka­roui avait dé­cla­ré plus tôt, à l'agence TAP, n'avoir re­çu au­cune as­si­gna­tion à com­pa­raitre ni de la part du pro­cu­reur de la Ré­pu­blique, ni d'une quel­conque autre par­tie pour être en­ten­du sur les ac­cu­sa­tions pro­fé­rées à son en­contre par "I Watch". Ness­ma a dé­po­sé 21 plaintes contre l'or­ga­ni­sa­tion "I Watch" qui fait ac­tuel­le­ment l'ob­jet d'une en­quête ju­di­ciaire, avait-il in­di­qué.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.