Y a-t-il un pi­lote dans l’avion ?

Le dé­part de Char­fed­dine, une dé­ci­sion ir­ré­vo­cable

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Sa­dok SLIMANE

Même s’il est qua­si­ment ac­quis que la dé­ci­sion de Rid­ha Char­fed­dine de quit­ter dé­fi­ni­ti­ve­ment le club sa­hé­lien est don­née ir­ré­vo­cable, ce der­nier, confor­mé­ment à sa vo­lon­té de « ne pas lais­ser tom­ber le club », conti­nue quoique d’une ma­nière par­ci­mo­nieuse, à as­su­rer, sur le strict plan fi­nan­cier, le quo­ti­dien du club. En ef­fet, le pré­sident-dé­mis­sion­naire prend un peu de la hau­teur, pour ne pas in­ter­ve­nir sur toutes les ques­tions tou­chant la ges­tion quo­ti­dienne de L’ESS, lais­sant le soin et la li­ber­té aux membres du Bu­reau Di­rec­teur de prendre toutes les dé­ci­sions qui concernent l’ac­ti­vi­té de L’ESS. Cette si­tua­tion si elle ne brille pas par la clar­té, laisse au moins le temps aux pré­ten­dants à la suc­ces­sion de Rid­ha Char­fed­dine de mieux s’or­ga­ni­ser en vue de rem­plir ce « vide » qui ne cesse de­puis l’an­nonce de la dé­mis­sion de l’ex-pré­sident de pe­ser lourd sur l’ac­ti­vi­té du club. Le mu­tisme de cer­tains et le si­lence d’autres dé­note au pas­sage de l’in­ca­pa­ci­té de ceux qui ont tou­jours eu la main­mise sur les des­ti­nés du club sa­hé­lien de­puis bien­tôt un de­mi-siècle sans ja­mais ou presque dé­bour­ser un cen­time à com­prendre les chan­ge­ments d’époque, de culture et par­tant de vi­sion. Non ! L’etoile n’est pas « la pro­prié­té ex­clu­sive » de telle classe ou caste pour ser­vir à de vils in­té­rêts pas­sa­gers, mais une ins­ti­tu­tion de plus de 90 ans d’exis­tence, im­bue de nobles va­leurs mo­rales et so­ciales. Sauf à s’y mé­prendre, « la lé­gi­ti­mi­té » dont cer­tains s’y ré­clament n’est plus d’ac­tua­li­tés. Les temps ont bien chan­gé

«ESS-UST» en vue Pour le compte de la 4ème jour­née de la Ligue 1(Groupe A), l’etoile re­ce­vra di­manche, le « nou­veau pro­mu » L’US Ta­taouine, sa­chant que la bande à Ben­zar­ti n’a joué jusque-là qu’un seul match (1ière jour­née ESS-ESZ), les deux autres ren­contres JSK-ESS et ESS-USBG étant re­por­tées à plus tard. Si la pré­pa­ra­tion pour la re­prise de la com­pé­ti­tion a dé­bu­té de­puis le der­nier stage ef­fec­tué par l’équipe, force est de sou­li­gner que les choses sé­rieuses pour le pro­chain match ont com­men­cé de­puis mar­di. Re­tour des In­ter­na­tio­naux. Pour avoir bé­né­fi­cié d’un jour de re­pos après leur par­ti­ci­pa­tion au der­nier stage et match Tu­ni­sie –Gui­née, les in­ter­na­tio­naux de L’ESS, ont re­pris de­puis mar­di leur ac­ti­vi­té avec leur club. Ain­si, Faou­zi Ben­zar­ti dis­pose en ce mo­ment de la to­ta­li­té de son ef­fec­tif. Mais, il sem­ble­rait, comme il l’avait an­non­cé avant, que le coach en­tend pour ce match comp­ter

plus sur les dou­blures et les ré­ser­vistes que sur les ti­tu­laires, l’ob­jec­tif étant de don­ner plus de temps de ré­cu­pé­ra­tion au « noyau de l’équipe ». Ain­si, ver­rons-nous, Zied Je­ba­li, Ke­chri­da, Laâyou­ni, Mohs­ni, Has­ni, God­spo­wer, Saïd, Va­kon, etc… re­le­ver leurs co­équi­piers, la par­faite co­hé­sion étant bien sûr re­cher­chée pour le coach étoi­lé.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.