Deux se­maines d’ab­sence pour Khélifa

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Mou­rad AYARI

Le Club Afri­cain se­ra pri­vé de Sa­ber khélifa lors de la pro­chaine jour­née. Face à L’ES Mét­laoui, l’in­ter­na­tio­nal tu­ni­sien brille­ra par son ab­sence pour des pro­blèmes de dos. Khélifa se­ra ab­sent lors des deux pro­chaines sor­ties clu­bistes et de­vrait re­trou­ver la com­pé­ti­tion lors du der­by face à l’es­pé­rance. Le for­fait de Khélifa n’ar­ran­ge­ra pas les af­faires de Kaïs Yaa­kou­bi qui au­ra du mal à rem­pla­cer son meilleur atout of­fen­sif. Le choix pour le tech­ni­cien clu­biste ne se­ra pas im­por­tant d’au­tant plus que Mi­niaoui se­ra, lui aus­si, ab­sent. Ce­la de­vrait per­mettre à Ja­zi­ri et Srar­fi d’être ali­gné sans trop se sou­cier.

Yâa­kou­bi parle trop ! C’est du moins l’avis du pré­sident clu­biste Slim Ria­hi qui au­rait de­man­dé à son en­traî­neur de s’adres­ser un peu moins aux mé­dias. De don­ner moins de dé­cla­ra­tions. C’est une re­quête un peu bi­zarre de la part d’un pré­sident à son en­traî­neur. Yâa­kou­bi parle peut-être beau­coup, mais bien. D’ailleurs, il en a fait, pen­dant des an­nées, un mé­tier. Et par les temps qui courent, il ne faut pas avoir sa langue dans sa poche…

Re­tour de Bel­khi­ther et Che­ni­hi La for­ma­tion qui se­ra ali­gnée ce di­manche face à L’ES Mét­laoui se­ra for­te­ment re­ma­niée puis­qu’outre les ab­sences de Mi­niaoui, on en­re­gis­tre­ra le re­tour de Che­ni­hi et Bel­khi­ther qui étaient sur le banc des rem­pla­çants lors de la der­nière sor­tie clu­biste. En somme, au moins cinq nou­veau­tés sont at­ten­dues ce di­manche face L’ES Mét­laoui entre re­tours et for­fait.

Entre Bes­san et Ben Oth­man La concur­rence se­ra rude lors des pro­chaines jour­nées entre l’al­gé­rien Ben Oth­mene et Bes­san. Une seule place à prendre entre ces deux étran­gers. Bel­khi­ther et Che­ni­hi étant cer­tains d’être ti­tu­la­ri­sés d’en­trée de jeu. Une chose est sure, Bes­san doit se re­prendre car avec son ren­de­ment ac­tuel, il risque gros et il a en­core une toute pe­tite marge de ma­noeuvre car Ben Oth­man n’est pas en­core au mieux sur le plan phy­sique. Quand il re­trou­ve­ra tous ses moyens, il fi­ni­ra par s’im­po­ser.

Ja­zi­ri a be­soin de sou­tien L’at­ta­quant du Club Afri­cain Ja­zi­ri a be­soin du sou­tien de son en­traî­neur, des res­pon­sables et sur­tout des sup­por­ters qui le cri­tiquent pour la moindre faute. On ne lui par­donne rien et il est au­to­ma­ti­que­ment sif­flé et hué pour la moindre perte de balle. Il faut l’ai­der à évo­luer se­rei­ne­ment sans au­cune pres­sion sur les épaules. Celle des matches suf­fit am­ple­ment et celle du pu­blic ne sert qu’à le rendre en­core plus ner­veux et moins pré­cis dans tout ce qu’il en­tre­prend. Ce di­manche ser­vi­ra peut-être à ré­con­ci­lier Ja­zi­ri avec le pu­blic clu­biste. C’est tout le mal qu’on lui sou­haite.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.