Les rai­sons d’une dé­lo­ca­li­sa­tion

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Ameur KERKENNI

Mon­dial 2018 Li­bye-tu­ni­sie à Oran

La com­mis­sion des com­pé­ti­tions de la FIFA vient d’avi­ser la FTF de la dé­si­gna­tion en Al­gé­rie et plus pré­ci­sé­ment à Oran de la ren­contre qui op­po­se­ra, le 11 no­vembre pro­chain, la Tu­ni­sie à la Li­bye dans le cadre la deuxième jour­née des éli­mi­na­toires de la Coupe du Monde 2018, ren­contre fixée ini­tia­le­ment en Egypte. Alors que la Li­bye te­nait ex­pres­sé­ment à que la ren­contre se dé­roule en pré­sence du pu­blic pour pou­voir ain­si pro­fi­ter du sou­tien de ses sup­por­ters, fort nom­breux au pays des Pha­raons, les au­to­ri­tés égyp­tiennes, sont de­meu­rées in­flexibles sur la né­ces­si­té de faire jouer le match à huis clos, in­vo­quant des consi­dé­ra­tions d’ordre sé­cu­ri­taire ce qui a contraint la Li­bye à de­man­der la dé­lo­ca­li­sa­tion du match en Al­gé­rie. Ac­cep­tant de sa­tis­faire la re­quête li­byenne, la FIFA a alors dé­si­gné, en to­tale con­cer­ta­tion avec la par­tie al­gé­rienne, le match à Oran.

Le choix de cette ville l’ouest al­gé­rien, si­tuée à plus de 1200 km des fron­tières avec la Tu­ni­sie ne semble pas, ce­pen­dant, for­tuit car étant de na­ture à dis­sua­der une par­tie du pu­blic des deux pro­ta­go­nistes à faire le dé­pla­ce­ment et donc à fa­ci­li­ter la tâche des or­ga­ni­sa­teurs. Une com­mis­sion, au­jourd’hui à Oran pour consta­ter de vi­su l’état de la pe­louse Tou­jours est-il que la nou­velle dé­si­gna­tion du match a quelque peu pris au dé­pour­vu la FTF, celle-ci crai­gnant d’éven­tuelles mau­vaises in­ci­dences de l’état de la pe­louse du stade d’oran sur la ren­contre, a fait sa­voir dans un com­mu­ni­qué, ren­du pu­blic mer­cre­di soir, qu’elle compte sai­sir la FIFA du pro­blème afin d’ame­ner celle-ci à s’en­qué­rir sur l’état du ter­rain. Par ailleurs, le bu­reau fé­dé­ral a in­di­qué qu’une com­mis­sion com­pre­nant des membres du staff tech­nique de l’équipe na­tio­nale, le di­rec­teur ad­mi­nis­tra­tif des sé­lec­tions na­tio­nales, le char­gé de la nutrition et un ex­pert en pe­louses se ren­dra au­jourd’hui à Oran afin de consta­ter de vi­su l’état de la pe­louse du stade et d’avoir une idée pré­cise sur les condi­tions gé­né­rales d’hé­ber­ge­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.