Le Sy­rien ar­rê­té en Al­le­magne s’est sui­ci­dé

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Le ré­fu­gié sy­rien ar­rê­té lun­di dans l’est de l’al­le­magne alors qu’il était soup­çon­né de pré­pa­rer un at­ten­tat contre l’aé­ro­port de Ber­lin s’est sui­ci­dé dans un centre de dé­ten­tion à Leip­zig, a an­non­cé le mi­nistre de la Jus­tice de l’etat de Saxe. «Dans la soi­rée du 12 oc­tobre 2016, Dja­ber Al­ba­kr, qui était sus­pec­té de pré­pa­rer un grave at­ten­tat, s’est ôté la vie dans le centre de dé­ten­tion de l’hô­pi­tal cor­rec­tion­nel de Leip­zig», dit le mi­nistre dans un com­mu­ni­qué pu­blié sur son site in­ter­net. D’après le site du jour­nal Der Spie­gel, Dja­ber Al­ba­kr avait été pla­cé sous sur­veillance 24 heures sur 24 en rai­son du risque éle­vé de sui­cide ou de grève de la faim mais il est par­ve­nu à mettre fin à ses jours sans que l’on sache en­core exac­te­ment com­ment. L’agence de presse DPA croit sa­voir que le ré­fu­gié sy­rien s’est pen­du dans sa cel­lule.

Dja­ber Al­ba­kr avait été ar­rê­té lun­di après avoir été li­go­té par deux autres ré­fu­giés sy­riens qui avaient aler­té la po­lice après avoir re­con­nu l’homme qu’elle re­cher­chait ac­ti­ve­ment de­puis deux jours après avoir dé­cou­vert des ex­plo­sifs dans son ap­par­te­ment. Mar­di, le chef des ser­vices de ren­sei­gne­ment al­le­mands, Hans-georg Maas­sen, avait in­di­qué que le sus­pect avait «des liens» avec l’etat is­la­mique, sans pou­voir dire s’il avait re­çu di­rec­te­ment des ins­truc­tions du groupe dji­ha­diste pour com­mettre un at­ten­tat.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.