Deux membres re­belles, Bou­gui­ra et Baâ­zaoui, li­mo­gés !

Le Temps (Tunisia) - - Proximité - Rym BENAROUS

Si­hem Ben Se­drine n’a pas ac­cep­té que deux des membres de l’ins­tance de Vé­ri­té et Di­gni­té fassent ré­bel­lion et se plaignent en pu­blic de ses agis­se­ments. Si­hem Ben Se­drine a sé­vi et dé­mis, grâce au consen­te­ment des autres membres de L’IVD, Li­lia Bou­gui­ra et Mus­ta­pa­ha Baâ­zaoui. Si­hem Ben Se­drine règne dé­sor­mais sans par­tage et sur­tout sans au­cune voix d’op­po­si­tion sur l’ins­tance cen­sée ga­ran­tir le bon dé­rou­le­ment du pro­ces­sus de jus­tice tran­si­tion­nelle en Tu­ni­sie. Jeu, set et manche? Un con­seil de dis­ci­pline a été convo­qué ven­dre­di au sein de L’IVD. Ce n’est pas une pre­mière dans l’his­toire de cette ins­tance. En 2015, son Vvice-pré­sident Zou­hair Ma­kh­louf a éga­le­ment fait l’ob­jet d’un con­seil dis­ci­pli­naire à l’is­sue du­quel il a été li­mo­gé.

Un long feuille­ton ju­ri­dique s’en est alors sui­vi. Au­jourd’hui, c’est le tour de Li­lia Bou­gui­ra et de Mus­ta­pha Baâ­zaoui d’être « pu­nis » et dé­mis de leurs fonc­tions.

Le con­seil de dis­ci­pline de­vait se te­nir le 7 oc­tobre mais a été re­por­té au 14 sans rai­son par­ti­cu­lière. Les 11 membres de L’IVD se sont réunis ce ven­dre­di et après une longue séance, il a été dé­ci­dé de li­mo­ger Bou­gui­ra et Baâ­zaoui, se ré­fé­rant à l’ar­ticle 37 de la loi n°53 de 2013 pu­blié le 24 dé­cembre de la même an­née, re­la­tive à la jus­tice tran­si­tion­nelle. Une dé­ci­sion plei­ne­ment at­ten­due après la le­vée, il y a une se­maine, de l’im­mu­ni­té des deux membres qui étaient de­puis long­temps dans le vi­seur de la pré­si­dente de L’IVD. Le dé­but des désac­cords re­monte à quelques mois quand Li­lia Bou­gui­ra et Mus­ta­pha Baâ­zaoui avaient por­té plainte de­vant le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif concer­nant la lé­ga­li­té de la no­mi­na­tion d’un deuxième vice-pré­sident de L’IVD. Su­bis­sant les griefs de Si­hem Ben Se­drine suite à cette ini­tia­tive, ils ont adres­sé une lettre au pré­sident de L’ARP, Mo­ha­med En­na­ceur, dans la­quelle ils se sont plaints des agis­se­ments de la pré­si­dente de L’IVD, l’ac­cu­sant de leur faire su­bir des pres­sions, des agres­sions et du har­cè­le­ment ver­bal. In­ter­ro­gée au su­jet de son li­mo­geage, Li­lia Bou­gui­ra dé­clare: « Avec Mus­ta­pha Baâ­zaoui nous avons su­bi ce con­seil dis­ci­pli­naire et cette sanc­tion alors que la pro­cé­dure n’est pas du tout en règle. La pré­si­dente a fait chan­ger le rè­gle­ment in­té­rieur concer­nant le quo­rum il y a près d’un mois pour ga­ran­tir le bon dé­rou­le­ment de son plan. Ven­dre­di nous étions 11 réunis et les neuf membres ont vo­té en fa­veur de notre li­mo­geage. Mais cette sanc­tion n’est que la par­tie vi­sible de l’ice­berg. Il y a bien long­temps qu’elle a dé­ci­dé le gel de notre ac­ti­vi­té et notre non-re­pré­sen­ta­ti­vi­té aus­si bien sur le plan na­tio­nal qu’in­ter­na­tio­nal. Nous vi­vions un cal­vaire et au­jourd’hui, je pars la tête haute. Je suis fière de ma dé­marche et de mes dé­ci­sions. Avec mon col­lègue, nous avons été pu­nis pour avoir dé­non­cé des torts. Or que ré­cla­mions-nous con­crè­te­ment? Tout sim­ple­ment l’ap­pli­ca­tion de la loi et la trans­pa­rence. Nous vou­lions que chaque cen­time dé­pen­sé et que chaque tran­sac­tion ef­fec­tuée soient di­vul­gués au grand pu­blic et pu­bliés sur le site. Or, il n’en est rien. Pre­nons l’exemple de Chi­boub : est-il nor­mal qu’en tant que membre, je n’ai eu vent de l’ac­cord si­gné entre lui et L’IVD que le jour-même? Quels sont les des­sous de ce dos­sier et quels ont été les vé­ri­tables termes de cet ac­cord ? Au­jourd’hui, Ben Se­drine règne sans par­tage sur L’IVD comme si elle gou­ver­nait son propre Etat, forte de ceux qui lui as­surent un so­lide bou­clier. Et dire qu’il s’agit là d’une Ins­tance sen­sée ga­ran­tir la di­gni­té de cha­cun. Mais peut-on vrai­ment par­ler de di­gni­té alors que celle des membres de l’ins­tance est à ce point ba­fouée ? »

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.