Les me­naces d’hilla­ry contre la Chine

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Dans un dis­cours pri­vé de­vant des ban­quiers il y a trois ans, Hilla­ry Clin­ton a fait sa­voir que les Etatsu­nis avaient me­na­cé d'en­tou­rer la Chine de mis­siles de dé­fense si Pé­kin ne fai­sait pas da­van­tage pour frei­ner le pro­gramme de mis­siles nord­co­réen, se­lon des cour­riels pi­ra­tés de la can­di­date dé­mo­crate à la Mai­son blanche. Se­lon une pièce jointe à un email pu­blié par Wi­ki­leaks, Clin­ton au­rait dit dans un dis­cours pro­non­cé le 4 juin 2013 de­vant des ban­quiers de Gold­man Sachs, soit après son dé­part du dé­par­te­ment d'etat, que le mes­sage à la Chine avait été: "Ou vous les contrô­lez ou nous al­lons de­voir nous dé­fendre."

Il n'a pas été pos­sible de confir­mer l'au­then­ti­ci­té de ce cour­riel. Le dé­par­te­ment d'etat n'a pas fait de com­men­taires.

Se­lon le cour­riel, Hilla­ry Clin­ton a dit dans son dis­cours que Washington ne pou­vait ac­cep­ter que la Co­rée du Nord dé­ve­loppe un mis­sile ba­lis­tique in­ter­con­ti­nen­tal ca­pable de trans­por­ter une ogive mi­nia­tu­ri­sée. Ce mis­sile, dit-elle, pour­rait non seule­ment me­na­cer le Ja­pon et la Co­rée du Sud, mais éga­le­ment Ha­waï et la côte ouest des Etats-unis. "Nous al­lons en­tou­rer la Chine de mis­siles de dé­fense. Nous al­lons ren­for­cer notre flotte dans la ré­gion", a dé­cla­ré Hilla­ry Clin­ton, se­lon l'email en ques­tion. "Al­lez, la Chine. Ou vous les contrô­lez, ou nous al­lons de­voir nous dé­fendre contre eux." Les Etats-unis ont fait connaître ces der­niers mois leur in­ten­tion de dé­ployer leur sys­tème an­ti­mis­sile Thaad (Ter­mi­nal High Al­ti­tude Area De­fense) en Co­rée du Sud face à la me­nace consti­tuée par les mis­siles de la Co­rée du Nord.

Et l'ac­tuel se­cré­taire d'etat John Ker­ry, qui a suc­cé­dé à Clin­ton en jan­vier 2013, a dé­cla­ré en fé­vrier der­nier que la seule ma­nière d'em­pê­cher le dé­ploie­ment de Thaad était de ré­soudre la ques­tion nu­cléaire nord­co­réenne. Se­lon l'email dif­fu­sé par Wi­ki­leaks et dans d'autres confé­rences ré­mu­né­rées, Hilla­ry Clin­ton sou­ligne qu'elle consi­dère le nu­mé­ro un chi­nois Xi Jin­ping comme "plus ex­pé­ri­men­té" que son pré­dé­ces­seur Hu Jin­tao.

Elle dé­clare aus­si avoir fait sa­voir au gou­ver­ne­ment chi­nois que les Etats-unis avaient au­tant le droit de re­ven­di­quer une po­si­tion dans le Pa­ci­fique que la Chine, parce que la zone a été li­bé­rée par les Etats-unis lors de la Se­conde Guerre mon­diale. La Chine a "le droit de s'af­fir­mer" mais les Etats-unis ont be­soin de "conte­nir pour créer un équi­libre" et em­pê­cher la Chine d'avoir la main­mise sur les routes ma­ri­times et les pays en bor­dure de la mer de Chine du Sud, au­rait-elle en­core dit.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.