At­ten­tat sui­cide de Daech à Bag­dad

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Irak • Au moins 41 morts et une tren­taine de bles­sés

Au moins 41 per­sonnes ont été tuées et une tren­taine d'autres bles­sées hier à Bag­dad par un ka­mi­kaze qui a fait sau­ter ses ex­plo­sifs sous une tente où étaient ras­sem­blés des fi­dèles chiites pour la fête de l'achou­ra, rap­porte la po­lice. L'at­ten­tat, qui a eu lieu sur un mar­ché dans le quar­tier d'al Chaab, dans le nord de la ca­pi­tale ira­kienne, a été re­ven­di­qué par le groupe Etat is­la­mique. L'achou­ra com­mé­more le mar­tyre de l'imam Hus­sein, pe­tit-fils du pro­phète Ma­ho­met, en 680. C'est l'une des plus im­por­tantes fêtes du ca­len­drier chiite. Deux autres at­taques at­tri­buées au groupe dji­ha­diste sun­nite ont été com­mises plus tôt dans la jour­née au nord de Bag­dad, l'une contre un bar­rage de sé­cu­ri­té éta­bli par la po­lice, l'autre contre le do­mi­cile du chef d'une mi­lice sun­nite sou­te­nant le gou­ver­ne­ment ira­kien, a-t-on ap­pris de sources po­li­cières. La pre­mière at­taque, à Mou­taï­bid­ja, entre Bag­dad et Ti­krit, a été fa­tale à huit po­li­ciers. Trois as­saillants ont éga­le­ment per­du la vie dans l'opé­ra­tion. Dans la se­conde, l'épouse et trois en­fants du chef d'une mi­lice sun­nite d'isha­ki ont été tués. Nou­man al Mou­ja­maie ne se trou­vait pas chez lui lors de l'at­taque. Pris en chasse, les membres du com­man­do se sont fait ex­plo­ser. Cette vague meur­trière sur­vient alors que les forces ira­kiennes se pré­parent à une contre-of­fen­sive sur Mos­soul, la grande ville du nord te­nue par L'EI de­puis juin 2014.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.