Sen­sa­tions re­trou­vées des Sfaxiens

• L’en­traî­neur suisse, Alain Gei­ger, en ob­ser­va­teur

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Ameur KERKENNI

Sy­nop­sis Stade Mhi­ri. Beau temps. Pe­louse en bon état .Pu­blic es­ti­mé à cinq mille spec­ta­teurs sui­vants. Ar­bi­trage de Mo­ha­med Châa­bène. Joueur aver­ti Syl­la (JSK) Buts de Ha­na­chi (17’ et 59’) et Ben ALI (73’) pour le CSS

For­ma­tion des équipes CSS : Jri­di, Meth­lou­thi, Ben Romd­hane, Am a m o u , Me­riah, So­ka­ri, Am­dou­ni, Niang, Ha­na­chi, Mar­zou­gui, Ben Ali Rem­pla­ce­ment de Ben Ali par Sas­si (78’) Ha­na­chi par Ha­bas­si (85’) JSK : Ka­laï, Zaï­di, Mhadh­bi, Za­kar, Lâa­ma­ri, Bni­na, Syl­la, Be­cha, Har­zi, Sarr,ch­ris­to­pher, Rem­pla­ce­ment de Har­zi par Jli­ti (54’) Zaï­di par Chel­louf ( 64’) Ch­ris­to­pher par Ra­gou­bi (70’) Après son se­mi-échec à Ben Guer­dane sous forme d’un match nul concé­dé face à l’union Spor­tive lo­cale, le CSS était ou a pu re­nouer avec la vic­toire en par­ve­nant à battre fa­ci­le­ment un en­semble kai­roua­nais qui four­ni une bonne pres­ta­tion no­tam­ment du­rant la pre­mière mi-temps La par­tie com­men­ça en trombe sous le re­gard du tech­ni­cien suisse Alain Gei­ger, le po­ten­tiel suc­ces­seur de Chi­heb El­li. La for­ma­tion sfaxienne qui a en­re­gis­tré à cette oc­ca­sion trois re­ma­nie­ments ayant tou­ché la dé­fense où Ama­mou dans l’axe et Ben Romd­hane sur le flanc gauche ont été ti­tu­la­ri­sés pour la pre­mière fois cette sai­son en match of­fi­ciel et le mi­lieu du ter­rain avec le So­ka­ri, a pris d’em­blée le match à son compte. L’as­cen­dant sfaxien n’a pas tar­dé à être ma­té­ria­li­sé à la marque. En ef­fet, à la 17’ Ben Romd­hane mon­té en at­taque ef­fec­tua un cen­trage vers Han­chi dé­mar­qué et ce­lui-ci d’une tête plon­geante dé­via le bal­lon dans les fi­lets du gar­dien Ka­laï. Sur leur lan­cée les lo­caux ont failli dou­bler la marque à la 22’ par le même Ha­na­chi sans le sau­ve­tage de Ka­laï qui ef­fa­ça un but tout fait. So­ka­ri cinq mi­nutes plus tard ne fut pas plus heu­reux que son co­équi­pier en re­pre­nant au des­sus une belle dé­via­tion de Ben Ali Le CSS, tel un rou­leau com­pres­seur La re­prise fut en­ta­mée en force par les « Noir et Blanc » qui sou­mirent leur ad­ver­saire à une forte pres­sion. Dé­bor­dée, la dé­fense kai­roua­naise prit eau de toutes parts mais Mar­zou­gui à deux re­prise al­lait ra­ter deux belles op­por­tu­ni­tés pour ce­reu­ser l’écart (53’ et 58’). Ce n’est ce­pen­dant que par­tie re­mise. En ef­fet juste après Ha­na­chi, in­con­tes­ta­ble­ment l’homme du match, trou­va de nou­veau la faille en re­pre­nant vic­to­rieu­se­ment une ou­ver­ture de Ben Ali (59’). Après le deuxième but le rythme de la ren­contre ac­cu­sa une baisse mais le CSS tout en gé­rant son avance at­ta­qua par in­ter­mit­tence set sur l’un de ses es­sais il por­ta l’es­to­cade fi­nale à trois par le biais de Ben Ali qi par­che­va da,s le fi­lets une belle com­bi­nai­son of­fen­sive entre Meth­lou­thi et Ha­na­chi ( 73’)

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.