L’éco­no­mie so­li­daire, une troi­sième voie pour l’em­ploi

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

«L’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire re­pré­sente, la troi­sième voie, par ex­cel­lence, pour l’em­ploi à cô­té du sec­teur pu­blic et pri­vé», a af­fir­mé, hier, Fai­za Kal­lel, di­rec­trice gé­né­rale de la pro­mo­tion de l’em­ploi au sein du mi­nis­tère de la For­ma­tion pro­fes­sion­nelle et de l’em­ploi . Lors d’une confé­rence na­tio­nale au­tour de «l’im­por­tance de la par­ti­ci­pa­tion de la femme dans l’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire», Kal­lel a pré­ci­sé dans son in­ter­ven­tion que l’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire consiste à la créa­tion d’en­tre­prises so­li­daires consti­tuées de par­te­naires (au moins 3) contri­buant d’une ma­nière égale au ca­pi­tal de l’en­tre­prise et bé­né­fi­ciant à la fois du sta­tut de par­te­naires et sa­la­riés. L’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire a pour objectif de créer des postes d’em­ploi en par­ti­cu­lier chez les de­man­deurs d’em­plois di­plô­més et d’en­gen­drer une nou­velle gé­né­ra­tion de pe­tites en­tre­prises ayant une force de com­pé­ti­ti­vi­té qui s’ap­puie à la fois sur la pro­duc­tion, la ges­tion et la com­mer­cia­li­sa­tion, a-t-elle ex­pli­qué.

Dans le même contexte, la res­pon­sable a fait sa­voir que le mi­nis­tère de la For­ma­tion pro­fes­sion­nelle et de l’em­ploi vient d’ac­com­pa­gner 12 jeunes pour la créa­tion de 4 en­tre­prises so­li­daires dans le gou­ver­no­rat de Bé­ja, si­gna­lant que le mi­nis­tère a per­mis à deux d’entre elles d’ob­te­nir l’ac­cord de fi­nan­ce­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.