Une loi au goût amer

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Yosr GUERFEL AKKARI

La loi de fi­nances 2017 comme ses pré­cé­dentes prête tou­jours à contes­ta­tions et ses pour­fen­deurs sont tou­jours nom­breux à rous­pé­ter. L’UTICA, L’UGTT, les avo­cats, les mé­de­cins, les ex­perts comp­tables, les ar­chi­tectes… pour ne pas dire tout le monde s’op­posent aux dis­po­si­tions d’une loi à leur sens mal fi­ce­lée. Les en­tre­prises ré­futent les contri­bu­tions ex­cep­tion­nelles et les sa­la­riés s’op­posent au gel des aug­men­ta­tions sa­la­riales et aux me­sures dra­co­niennes en­vi­sa­gées dans le bud­get 2017. L’exa­men de la loi de fi­nances 2017 et du bud­get de l’etat au titre de l’exer­cice 2017 se pour­sui­vra sous l’hé­mi­cycle au cours de cette se­maine. Les pour­par­lers entre la com­mis­sion des fi­nances et le gou­ver­ne­ment iront de même. L’UGTT et le gou­ver­ne­ment re­noue­ront pro­ba­ble­ment les dis­cus­sions afin de bri­ser la glace pour ar­ri­ver à un com­pro­mis atour du gel des aug­men­ta­tions sa­la­riales. Au cours de leurs cam­pagnes élec­to­rales, les par­tis au­jourd’hui au pou­voir n’étaient pas avars en pro­messes toutes aus­si at­trayantes les unes que les autres et se sont en­ga­gés à faire sor­tir l’éco­no­mie na­tio­nale du gouffre. Hé­las nul en­ga­ge­ment n’a été res­pec­té. Des pro­grammes éco­no­miques, des ana­lyses em­pi­riques éla­bo­rées avec soin par des éco­no­mistes avé­rés. Une fois aux com­mandes, c’est le ré­veil bru­tal. Six ans de « Ré­vo­lu­tion » et les gou­ver­ne­ments suc­ces­sifs n’ont pas trou­vé la for­mule mi­racle. Le gou­ver­ne­ment Cha­hed ap­pelle au­jourd’hui à la mo­bi­li­sa­tion et aux sa­cri­fices, voire à l’aus­té­ri­té comme planche de sa­lut. Aux yeux du gou­ver­ne­ment, pa­tro­nat, sa­la­riés et pro­fes­sions li­bé­rales doivent consen­tir des sa­cri­fices pour vo­ler au se­cours des fi­nances pu­bliques. Certes, les sa­cri­fices est l’al­ter­na­tive ul­time par les temps qui courent, mais en­core faut-il, au préa­lable, sa­voir do­ser et ré­par­tir les sa­cri­fices entre gou­ver­nants et gou­ver­nés.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.