«Nous par­vien­drons à re­dres­ser la barre» «Gar­der son sang froid»

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Vic­toire de L’EOSB à Kai­rouan

Dans notre pré­sen­ta­tion de ce match di­manche nous di­sions en sub­stance: "...Kha­led Mouel­hi op­te­ra à coup-sûr pour un bloc bas avec plu­sieurs lignes suc­ces­sives éri­gées en ri­deaux pro­tec­teurs pour se dé­faire de l'in­te­nable pres­sion des lo­caux . .... A cet exer­cice, les Agh­la­bides nous pa­raissent plus proches de leur pre­mière vic­toire de la sai­son à moins d'un coup de ton­nerre, d'une grosse sur­prise..." Nous ne sa­vions pas si bien dire avec à l'ar­ri­vée un cou de ton­nerre to­ni­truant nous par­ve­nant du Ali Zouaoui et que pra­ti­que­ment per­sonne n'at­ten­dait. (10') d'une pres­sion in­te­nable des lo­caux avec une ky­rielle d'oc­ca­sions nettes toutes ven­dan­gées par les Bo­rhane Ghan­nème, Slim Ba­cha, Ch­ris­to­pher Man­doya, etc. Ils ré­cla­mèrent même un pé­nal­ty ( 17') sur faute com­mise à l'en­droit de Mo­ha­med Ali Ra­gou­bi mais Yous­sef Srai­ri lais­sa cou­rir. Les vi­si­teurs lais­sèrent pas­ser l'orage pliant le dos mais sans rompre. Leur pre­mier contre ful­gu­rant ( 19')fut cou­ron­né par l'unique but de la par­tie suite à une balle stra­té­gique fi­ne­ment exé­cu­tée par Ma­lik Dyon sur la tête Is­maïl Sin­ga­lé ( 0-1).

At­taque contre dé­fense La suite fut un per­pé­tuel et un in­las­sable ras de ma­rée des lo­caux en­va­his­sant leurs vis-à vis re­tran­chés dans leur camp et rem­bal­lant à la sau­vette en vé­ri­tables dé­mé­na­geurs. Les oc­ca­sions de re­ve­nir à la marque furent aus­si nom­breuses que fa­ci­le­ment conver­tibles mais la pré­ci­pi­ta­tion et le manque de lu­ci­di­té en vou­lurent au­tre­ment. Il faut sou­li­gner que le gar­dien Bou­zi­dien Hi­chem Tam­zi­ni dans un grand jour a écoeu­ré par ses ar­rêts dé­ci­sifs l'ar­ma­da of­fen­sive Agh­la­bide. L'ex­pul­sion de Slim Ba­cha com­pli­qua da­van­tage la tâche des Kai­roua­nais qui durent s'avouer à l'ar­ri­vée vain­cus en dé­pit d'un vo­lume de jeu des plus res­pec­tables. Wil­fred faillit même cor­ser la note. Grosse sa­tis­fac­tion dans le camp ad­verse et énorme dé­tresse bai­gnant la ville sainte en cette mal­heu­reuse soi­rée. Dé­cla­ra­tions So­fiène Hi­dous­si: " Mes col­lègues et moi ve­nons de dé­bar­quer et de prendre le train en marche en se­maine. Le fac­teur temps nous a man­qué mais l'amé­lio­ra­tion est pa­tente vo­let pla­ce­ment re­pla­ce­ment ani­ma­tion du jeu etc. Nous de­vons conti­nuer à tra­vailler dans l'at­tente de cette fu­ture trêve qui nous per­met­tra de re­mettre les choses dans le bon sens. Du pain sur la planche en pers­pec­tive mais la com­pé­ti­tion est en­core longue et nous par­vien­drons sous peu à re­dres­ser la barre sans le moindre pro­blème". Kha­led Mouel­hi: "Trois points très pré­cieux ra­me­nés de Kai­rouan de­vant un ad­ver­saire très va­leu­reux. De bon au­gure pour la suite du par­cours où nous de­vons confir­mer notre re­nou­veau en­ta­mé dé­jà de­puis la se­maine der­nière contre Ben Guer­dane et où nous fumes tra­his par la chance. Nous ve­nons de mettre un terme à cette in­fa­mante sé­rie noire et l'es­sen­tiel pour l'heure est d'en­chai­ner avec les bons ré­sul­tats et de pré­ser­ver cette dy­na­mique de vic­toires" . Mo­ha­med Sah­bi RAMMAH

Mouel­hi

Hi­dous­si

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.