Coup de fi­let dans le mi­lieu du proxé­né­tisme

Le Temps (Tunisia) - - Faits De Société -

Les agents de la po­lice ju­di­ciaire fran­çaise ont réa­li­sé un im­por­tant coup de fi­let dans trois bars à hô­tesses ayant pi­gnon sur rue dans le centre-ville de Mul­house : le Mar­quis (2 ave­nue Au­guste-wi­cky), le Diam’s (55 ave­nue de Col­mar) et l’im­pé­rial (44 bou­le­vard Roo­se­velt). Neuf per­sonnes ont été in­ter­pel­lées le jour même (cinq ont ra­pi­de­ment été re­lâ­chées) et plu­sieurs di­zaines de mil­liers d’eu­ros d’ar­gent li­quide ont été sai­sis.

Le juge d’ins­truc­tion sai­si du dos­sier de­puis le prin­temps der­nier, a mis en exa­men les quatre per­sonnes res­tantes pour proxé­né­tisme ag­gra­vé et tra­vail dis­si­mu­lé. Le pre­mier de ces chefs de pour­suite - de loin le plus sé­rieux - leur fait en­cou­rir jus­qu’à 10 ans de pri­son ferme. Deux des per­sonnes mises en cause ont été écrouées dans la fou­lée : une sep­tua­gé­naire (ins­ti­tu­trice en re­traite…), consi­dé­rée comme la gé­rante de droit ou de fait - des trois éta­blis­se­ments vi­sés, et un homme pré­sen­té comme son « lieu­te­nant ». Le troi­sième mis en cause a été pla­cé sous contrôle ju­di­ciaire et le qua­trième n’est pour l’heure que té­moin as­sis­té.

Les en­quê­teurs es­timent qu’une di­zaine de per­sonnes - de fac­to pla­cées sous la coupe d’une bande or­ga­ni­sée -, se pros­ti­tuaient ré­gu­liè­re­ment dans l’un ou l’autre des trois éta­blis­se­ments dé­jà ci­tés. « Les in­ves­ti­ga­tions vont dé­sor­mais se pour­suivre, avec en par­ti­cu­lier le sou­ci de cer­ner le plus fi­ne­ment pos­sible l’am­pleur de ces agis­se­ments, in­siste le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique. Il va s’agir aus­si d’éva­luer l’am­pleur des re­ve­nus oc­cultes ain­si gé­né­rés et de me­ner une vé­ri­table en­quête pa­tri­mo­niale… Car ce qui est in­sup­por­table, ici - au-de­là de l’at­teinte à la di­gni­té des per­sonnes sou­mises au proxé­né­tisme -, c’est qu’il y a beau­coup d’en­ri­chis­se­ment. Il est pré­vi­sible que des avoirs cri­mi­nels im­por­tants se­ront ré­vé­lés au fil de l’en­quête me­née sur cette éco­no­mie sou­ter­raine. »

De son cô­té, le pré­fet du Haut-rhin est lui aus­si pas­sé à l’ac­tion, en pre­nant hier un ar­rê­té de fer­me­ture ad­mi­nis­tra­tive de six mois à l’en­contre du Mar­quis, du Diam’s et de l’im­pe­rial. Les trois éta­blis­se­ments ont de sur­croît été pri­vés de leurs li­cences IV.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.