La jus­tice ne re­con­naît pas le "pré­ju­dice"cau­sé par I Watch aux frères Ka­roui

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

La chambre des ré­fé­rés près le tri­bu­nal de pre­mière ins­tance de Tu­nis a dé­bou­té, mar­di, les frères Ka­roui et "la société Ness­ma Broad­cast", op­po­sés à une en­quête d’in­ves­ti­ga­tion pu­bliée par l’or­ga­ni­sa­tion " I Watch " évo­quant des sus­pi­cions de fraude et d’éva­sion fis­cales à leur en­contre. Les frères, Gha­zi et Na­bil Ka­roui avaient de­man­dé à dé­si­gner un com­mis­saire aux comptes pour "éva­luer le pré­ju­dice ma­té­riel et mo­ral" qui leur a été cau­sé suite à une en­quête d'in­ves­ti­ga­tion pu­bliée par l'or­ga­ni­sa­tion "I Watch"" le 10 juillet 2016, évo­quant des sus­pi­cions d'éva­sion et fraude fis­cales à leur en­contre. Se­lon un com­mu­ni­qué de l'or­ga­ni­sa­tion "I Watch" pu­blié, mar­di, les frères Ka­roui pré­ten­daient que l'en­quête leur avait cau­sé un pré­ju­dice mo­ral et fi­nan­cier, tout comme elle avait fait en­cou­rir des pertes fi­nan­cières à leur par­te­naire ita­lien (Me­dia­sat), pro­prié­té du ma­gnat des mé­dias (Sil­vio Ber­lus­co­ni)".

Sa­tis­faite du ju­ge­ment du tri­bu­nal lui " don­nant juste cause", cite le com­mu­ni­qué, I Watch ré­af­firme sa dé­ter­mi­na­tion à pour­suivre le dos­sier des so­cié­tés Ness­ma qui vient d'être ins­truit ré­cem­ment de­vant le pole ju­di­ciaire fi­nan­cier sur fond de sus­pi­cions de fraude et d'éva­sion fis­cales.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.