Les mé­faits de la taxe ex­cep­tion­nelle

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Le pré­sident du conseil na­tio­nal de l’ordre des Phar­ma­ciens de Tu­ni­sie (CNOPT) Ab­dal­lah Ja­lel a mis en garde contre l’ap­pli­ca­tion de la taxe ex­cep­tion­nelle de 7,5%, sur les en­tre­prises, pré­vue par la loi de fi­nances (LF) pour l’exer­cice 2017, la­quelle taxe, a-t-il dit, nui­ra aux équi­libres fi­nan­ciers des phar­ma­cies.

Cette taxe, a- t- il ajou­té, au cours d’une séance d’au­di­tion avec la com­mis­sion de l’as­sem­blée des Re­pré­sen­tants du Peuple (ARP), te­nue mer­cre­di, au­ra des im­pacts no­tam­ment sur les phar­ma­cies de pe­tite taille.

Le se­cré­taire gé­né­ral ad­joint du syn­di­cat tu­ni­sien des pro­prié­taires de phar­ma­cies pri­vées Ali Bsi­la a consi­dé­ré que la gé­né­ra­li­sa­tion de l’ap­pli­ca­tion des TVA sur tous les mé­di­ca­ments dont ceux im­por­tés en­gen­dre­ra une hausse des prix et au­ra des im­pacts tant sur les ci­toyens que les phar­ma­ciens.

Et de pré­ci­ser qu’en rai­son de l’ap­pli­ca­tion de cette me­sure, à par­tir du 1er jan­vier 2016, les phar­ma­ciens su­bi­ront des pertes im­por­tantes, sou­li­gnant que le stock ac­tuel des mé­di­ca­ments ache­tés sans l’adop­tion de la nou­velle taxe re­pré­sen­te­ra une perte co­los­sale pour les phar­ma­ciens. Pour sa part, le pré­sident de la com­mis­sion des fi­nances Mon­gi Ra­houi a ap­pe­lé les struc­tures pro­fes­sion­nelles re­pré­sen­tant les phar­ma­ciens à pré­sen­ter des pro­po­si­tions écrites.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.