Dis­pa­ri­tion des co­mé­diens Mon­cef Souis­si et Saï­da Sa­raï

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

La scène cultu­relle a per­du, di­manche, l'un des pion­niers du théâtre tu­ni­sien, le co­mé­dien et met­teur en scène Mon­cef Souis­si, ain­si que la co­mé­dienne Saï­da Sa­raï, dé­cé­dés après un long com­bat contre la ma­la­die. Le mi­nis­tère de la culture a pu­blié à cette oc­ca­sion un com­mu­ni­qué dans le­quel il a pré­sen­té ses condo­léances aux fa­milles et aux proches des dis­pa­rus, et au monde de la culture tu­ni­sienne. Le mi­nis­tère rend hom­mage à l'un des fon­da­teurs du Théâtre Na­tio­nal et des Jour­nées Théâ­trales de Car­thage; qui avait dé­mar­ré sa longue et riche car­rière au Kef, où il a fon­dé la troupe lo­cale. Né en 1944 à Tu­nis, Mon­cef Souis­si compte à son ac­tif plu­sieurs oeuvres mé­mo­rables, dont "el Hé­ni Bou­der­ba­la" (adap­ta­tion de "Georges Dan­din" de Mo­lière) et "Un autre Faust".

Il a éga­le­ment mis en scène plu­sieurs feuille­tons et pièces de théâtre, dont "Bye Bye Londres" en 1981.

Dans les an­nées 1990, Souis­si part s'ins­tal­ler dans le Golfe arabe, où il par­ti­cipe à l'es­sor du théâtre ko­weï­tien. Il pro­duit alors sa fa­meuse oeuvre "Bye Bye les Arabes". Le théâtre tu­ni­sien per­dait éga­le­ment ce di­manche la co­mé­dienne Saï­da Sa­raï, 37 ans, dé­cé­dée dans une cli­nique pa­ri­sienne où elle se bat­tait contre un can­cer. Saï­da Sa­raï est née à Tu­nis en 1979. Elle a dé­mar­ré sa car­rière sur les planches du théâtre avant de pas­ser au ci­né­ma. Elle a tra­vaillé avec les plus grands réa­li­sa­teurs tu­ni­siens et arabes.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.