L’ac­tuelle cam­pagne élec­to­rale pré­si­den­tielle aux USA : Du ja­mais vu…

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Je n’ai ja­mais vu ça, ja­mais, ja­mais. Cette cam­pagne élec­to­rale mar­que­ra un dé­voie­ment sans pré­cé­dent des élec­tions dans le nou­veau monde… ja­mais une cam­pagne ne s’était au­tant abais­sée au point de don­ner d’in­nom­brables coups en des­sous de la cein­ture. Et même cette re­marque, c’est peu dire. Voir une an­cienne pre­mière dame in­sis­ter lour­de­ment sur des dé­cla­ra­tions gri­voises au su­jet des femmes et des re­la­tions sexuelles, c’est re­con­naître la bas­sesse d’une telle cam­pagne. Et c’est sur­tout re­con­naître l’ab­sence d’ar­gu­ments pro­pre­ment po­li­tiques. D’ailleurs quel que soit le vain­queur, car il y en au­ra un, les Amé­ri­cains re­con­naissent n’ai­mer vrai­ment au­cun des deux can­di­dats, ce se­ra donc une élec­tion par dé­faut. A-t-on dé­jà vu un can­di­dats trai­ter sa concur­rente de femme dé­voyée (nas­ty wo­man) de femme cor­rom­pue (croo­ked wo­man) ? Et la dame, ain­si trai­tée, ré­pondre en di­sant qu’on an peur pour nos filles si cet homme pas­sait au bu­reau ovale… Pire, qu’il ne faut pas lui confier le bou­ton nu­cléaire, comme si y ap­puyer ne dé­pen­dait que d’un seul homme !! Pour­tant ces deux là ont sup­plan­té tous les concur­rents de leur propre camp et sont cen­sés être le ré­sul­tats d’un écré­mage sé­vère. Sei­gneur Dieu, alors que de­vaient être les autres ? Vi­ve­ment que cette farce élec­to­rale prenne fin et sue l’élu puisse en­fin se me­su­rer à la réa­li­té. Et quand on voit le pré­sident afro amé­ri­cain vo­ler de ctet fa­çon au se­cours de Hi­la­ry Clin­ton, on s’in­ter­roge sur ses se­crètes mo­ti­va­tions alors qu’il y a quelques an­nées Hi­la­ry fai­sait contre son pro­tec­teur en di­sat : Shame on you Ba­rack Oba­ma… Fran­che­ment vi­ve­ment la fin de la po­li­tique. De cette po­li­tique

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.