Rzig Oues­la­ti: « 30.000 re­trai­tés au­tri­chiens at­ten­dus pour des sé­jours de tha­las­so­thé­ra­pie »

Le Temps (Tunisia) - - News - Ka­mel BOUAOUINA

L’of­fice na­tio­nal de ther­ma­lisme et d’hy­dro­thé­ra­pie a par­ti­ci­pé du 4 au 6 no­vembre au Sa­lon du bien- être «Ge­sund of Well­ness Tulln»en Au­triche. Seul sa­lon dé­dié à l’eau et au bien-être, il s’ins­crit comme le ré­vé­la­teur des ten­dances. Avec une clien­tèle ci­blée et fi­dèle qui cherche le bien-être et le res­sour­ce­ment où un vi­si­teur sur deux ré­serve un sé­jour lors de sa vi­site au Sa­lon, Ge­sund of Well­ness Tulln pro­pose à ses ex­po­sants un ren­dez-vous pri­vi­lé­gié avec le grand pu­blic pour com­mer­cia­li­ser ses offres. Ce sa­lon s’im­pose comme le grand ren­dez-vous an­nuel du ther­ma­lisme, de la tha­las­so­thé­ra­pie, du Spa, de la bal­néo­thé­ra­pie et des soins de beau­té & bie­nêtre. Plu­sieurs ex­po­sants dont l’of­fice se sont réunis sous le signe de l’eau, élé­ment fé­dé­ra­teur de ce sa­lon : eau de mer, eau de source, eau mi­né­rale, eau qui soigne ou qui se boit… Rzig Oues­la­ti, le PDG de l’’of­fice na­tio­nal de ther­ma­lisme et d’hy­dro­thé­ra­pie, s’est confié à notre col­la­bo­ra­teur

Temps Bu­si­ness & Fi­nance: Tout d’abord quel est l’in­té­rêt de ce sa­lon pour la Tu­ni­sie ?

Rzig Oues­la­ti: Notre pré­sence à ce sa­lon ne fait que pro­mou­voir ce cré­neau en cette pé­riode de crise. Notre ob­jec­tif est de pro­mou­voir la Tu­ni­sie en tant que des­ti­na­tion ther­male et de tha­las­so­thé­ra­pie et de mettre en va­leur nos nou­veau­tés ain­si que les points forts de nos éta­blis­se­ments, mais sur­tout de cap­ter l’air du temps et les ten­dances en ma­tière de bien-être et sur­tout ex­plo­rer les pistes de pro­mo­tion du tou­risme des se­niors et des re­trai­tés au­tri­chiens en Tu­ni­sie

Pour quoi les se­niors ?

Le tou­risme des se­niors se confirme comme un mar­ché à part en­tière dont il faut te­nir compte sé­rieu­se­ment à l’ave­nir sur­tout avec le vieillis­se­ment de la po­pu­la­tion. Comme pro­duit tou­ris­tique, il est ap­pe­lé au­jourd’hui à pro­gres­ser c’est pour­quoi il est né­ces­saire de le trai­ter comme n’im­porte quel mar­ché émet­teur eu­ro­péen, c’est-à-dire qu’il im­porte d’étu­dier sé­rieu­se­ment ses spé­ci­fi­ci­tés, ses be­soins et ses mo­ti­va­tions, lui pro­po­ser les pro­duits qui conviennent aux dif­fé­rents seg­ments de sa clien­tèle, lui ac­cor­der les prix et les condi­tions au­quel tout mar­ché émet­teur a droit et le com­mer­cia­li­ser comme tout­mar­ché émet­teur. En­jeu d’ave­nir,le tou­risme des se­niors a be­soin d’être iden­ti­fié car il consti­tue un vé­ri­table en­jeu tou­ris­tique pour l’ave­nir.. Et là nous avons es­sayé de tou­cher les as­so­cia­tions des re­trai­tés, les mu­tuelles, les caisses de re­traite. La Tu­ni­sie a tous les atouts pour dé­ve­lop­per ce tou­risme. Le mo­ment est ve­nu pour dé­ve­lop­per et re­struc­tu­rer sur des bases so­lides cette ac­ti­vi­té. 30.000 re­trai­tés au­tri­chiens

sont at­ten­dus pour des sé­jours de tha­las­so­thé­ra­pie en Tu­ni­sie.

Nos centres de tha­las­so ré­pondent –ils aux at­tentes des au­tri­chiens ?

La tha­las­so­thé­ra­pie a des ef­fets pré­ven­tifs et cu­ra­tifs. La gamme des cures et des for­faits pro­po­sés en Tu­ni­sie est très vaste. On en compte des cen­taines de centres cer­ti­fiés

qui ré­pondent bien aux at­tentes des se­niors au­tri­chiens

Quel est le pro­fil des se­niors ?

Les se­niors sont des re­trai­tés (+ de 60ans), et ceux qui nous in­té­ressent en Tu­ni­sie sont les se­niors ac­tifs. Ils ont du temps libre. Ils sont in­dé­pen­dants et re­cherchent sou­vent une am­biance convi­viale et calme. Ils voyagent en couple gé­né­ra­le­ment. Ce sont des per­sonnes qui dis­posent du temps plus que tout autre tou­riste ; ils sont plu­tôt in­té­res­sés par les longs sé­jours de 1, 2,3 mois et plus. Ils ré­servent leur sé­jour très tôt voir quelques mois en avance et pré­fèrent ve­nir en Tu­ni­sie en hi­ver/prin­temps (Cer­tai­ne­ment moins en été, il fait très chaud)

Com­ment la Tu­ni­sie pour­ra sé­duire plus les se­niors au­tri­chiens ?

Il fau­drait don­ner aux Se­niors et à leur fa­mille la pos­si­bi­li­té de mieux se réa­li­ser à tra­vers des ac­ti­vi­tés de tou­risme et des loi­sirs. Au ni­veau des pro­duits, le tou­riste se­nior a be­soin par exemple d’une salle de lec­ture avec pos­si­bi­li­té de ti­sa­ne­rie ou avec ther­mos à ca­fé, une vi­site pos­sible de mé­de­cin sur place, une ani­ma­tion adap­tée ( pé­tanque, jeux apé­ri­tifs, mu­sique ré­tro). Il veut être en­tou­ré par un agent d’ac­cueil (Ecoute et in­for­ma­tion), La clien­tèle au­tri­chienne ne manque pas. L’in­fra­struc­ture ré­pond à cette clien­tèle. Il faut lan­cer une cam­pagne spé­ciale se­nior et être pré­sent dans les sa­lons et les grandes ma­ni­fes­ta­tions tou­ris­tiques. Un cli­mat doux en hi­ver, as­sez en­so­leillé (sur­tout au Sud) et la proxi­mi­té rendent la Tu­ni­sie une des­ti­na­tion de choix pour les Se­niors au­tri­chiens.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.