Les té­moi­gnages atroces des en­fants des écoles de l'état islamique

Le Temps (Tunisia) - - Kiosque International -

"Ils ne nous ont pas ap­pris à lire. Ils nous ap­pre­naient à faire des cein­tures d'ex­plo­sifs et à dé­ca­pi­ter les pri­son­niers." Alors que ses di­vers en­ne­mis re­poussent l'état islamique dans ses re­tran­che­ments, de plus en plus de té­moi­gnages res­sortent de la vie dans les ter­ri­toires dé­te­nus par le groupe ter­ro­riste. Plus d'un mil­lion d'en­fants d'âge sco­laires ont vé­cu sur des ter­ri­toires contrô­lés par le groupe, et ont dû soit se pas­ser d'école, soit ap­prendre le "pro­gramme" ter­ri­fiant des dji­ha­distes. Se­lon les té­moi­gnages, les écoles n'es­sayaient même pas d'ap­prendre à lire ou à écrire. Seuls les gar­çons étaient au­to­ri­sés à al­ler à l'école. "Ils ex­pli­quaient aux en­fants comment fa­bri­quer des bombes. Lorsque les en­fants sor­taient de l'école, il y avait une grande té­lé dans le jar­din où ils mon­traient de la pro­pa­gande : comment tuer, comment faire des cein­tures d'ex­plo­sifs, comment dé­ca­pi­ter", ra­conte Ha­mid, père de cinq en­fants, qui a fui Mos­soul. L'ONG Save the Chil­dren a re­cueilli de nom­breux té­moi­gnages de ré­fu­giés.

A par­tir de 12 ans, les en­fants étaient sou­vent re­cru­tés comme com­bat­tants. "Des en­fants m'ont dit que L'EI les em­me­nait sur une base pour u pro­gramme d'en­traî­ne­ment de 40 jours, et ils leur di­saient qu'il était hal­lal de tuer les mi­li­taires. [...] Beau­coup d'en­fants ont obéï et ont été tué dans des com­bats", ra­conte Ka­rim, père de quatre en­fants, qui ca­chait ses en­fants chez lui pour qu'ils ne soient pas em­bri­ga­dés dans les écoles de L'EI. Mau­ri­zio Cri­vel­la­ro, di­rec­teur pour l'irak de Save the Chil­dren, ra­conte que L'ONG crée des écoles plus nor­males dans les camps de ré­fu­giés. "Dès qu'on a mis en place les salles de classe, ils étaient dé­jà de­hors et re­gar­daient de­dans avec cu­rio­si­té. A en ju­ger par les grands sou­rires sur leurs vi­sages, ils savent que c'est comme ça que doit fonc­tion­ner une école, et ils étaient im­pa­tients de re­tour­ner à la nor­ma­li­té."

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.