A la mé­moire de Mon­cef Souis­si

18ème édi­tion des Jour­nées théâ­trales de Car­thage (18 au 26 no­vembre 2016)

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

62 pièces à l'af­fiche, ren­contres pro­fes­sion­nelles, col­loque in­ter­na­tio­nal " Sha­kes­peare sans fron­tières "et hom­mages

62 pièces théâ­trales dont 18 de Tu­ni­sie, 17 du monde arabe, 10 de l’afrique et 17 étran­gères avec 96 re­pré­sen­ta­tions à Tunis et dans les ré­gions af­fi­che­ront leur par­ti­ci­pa­tion à la 18ème édi­tion des Jour­nées théâ­trales de Car­thage (JTC) qui se tien­dra du 18 au 26 no­vembre 2016. Lors d’un point de presse or­ga­ni­sé hier, Las­saad Ja­mous­si, di­rec­teur de l’édi­tion 2016 a an­non­cé que cette ses­sion est dé­diée à la mé­moire du fon­da­teur des Jour­nées Mon­cef Souis­si que la scène théâ­trale et cultu­relle tu­ni­sienne vient de perdre le 6 no­vembre 2016.

Il a par ailleurs pré­ci­sé que par une pro­gram­ma­tion va­riée cette édi­tion tient à af­fir­mer son en­ga­ge­ment en fa­veur de la di­ver­si­té cultu­relle et à conso­li­der les di­men­sions arabes et afri­caines du fes­ti­val en don­nant plus de vi­si­bi­li­té à la créa­tion théâ­trale contem­po­raine dans le Monde arabe et en Afrique. L’ob­jec­tif étant de pro­mou­voir éga­le­ment le rayon­ne­ment du fes­ti­val dans les ré­gions in­té­rieures du pays, avec un ac­cent par­ti­cu­lier sur les pu­blics jeunes, sco­laire et uni­ver­si­taire. Evo­quant les grandes lignes de la pro­gram­ma­tion, il a re­le­vé que dans le cadre de la dé­cen­tra­li­sa­tion cultu­relle, 62 pièces tu­ni­siennes et étran­gères se­ront pré­sen­tées dans 19 villes ain­si que 14 re­pré­sen­ta­tions théâ­trales à Sfax et ce, dans le cadre de la cé­lé­bra­tion de la ma­ni­fes­ta­tion «Sfax ca­pi­tale de la culture arabe 2016».

Outre le large pu­blic, les en­fants ont leur part dans ce fes­ti­val avec 335 ac­ti­vi­tés dans les dif­fé­rentes dé­lé­ga­tions du pays avec au me­nu des pièces, des contes et des ate­liers va­riés. Une pro­gram­ma­tion spé­ciale avec 42 pièces est dé­diée aux jeunes dans les dif­fé­rents cam­pus uni­ver­si­taires. Les JTC fe­ront leur en­trée éga­le­ment dans les pri­sons et les centres de ré­édu­ca­tion avec 16 re­pré­sen­ta­tions théâ­trales.

Sha­kes­peare à l’af­fiche

Dans le cadre de la com­mé­mo­ra­tion en cette an­née 2016 du qua­trième cen­te­naire du dé­cès de Sha­kes­peare, à l’ins­tar de tous les pays du monde, les JTC pro­posent de cé­lé­brer l’au­teur du «Roi Lear» à tra­vers trois vo­lets. Le pre­mier porte sur l’or­ga­ni­sa­tion d’un col­loque in­ter­na­tio­nal por­tant sur l’oeuvre de ce gé­nie du théâtre, qui au­ra pour ob­jet d’étude une thé­ma­tique à ho­ri­zon dé­li­bé­ré­ment ou­vert : « Sha­kes­peare sans fron­tières «. Ce col­loque, dont les tra­vaux se dé­rou­le­ront les 22 et 23 no­vembre, se veut être une contri­bu­tion mo­deste sur cer­tains as­pects res­tés en­core peu ex­plo­rés de l’oeuvre de ce dra­ma­turge an­glais. Des spé­cia­listes des quatre conti­nents pren­dront par aux tra­vaux. Six re­pré­sen­ta­tions théâ­trales sont au me­nu dont deux tu­ni­siennes, ins­pi­rées du ré­per­toire sha­kes­pea­rien. Le troi­sième vo­let de cette pro­gram­ma­tion porte sur un pro­gramme d’échange in­ti­tu­lé Sha­kes­peare Aca­de­my (du 22 au 27 no­vembre) au pro­fit de 20 étu­diants ve­nus de Bel­gique, d’al­le­magne d’egypte et de Tu­ni­sie.

Ren­contres pro­fes­sion­nelles

En vue de dé­ve­lop­per concrè­te­ment les échanges théâ­traux aus­si bien in­ter­afri­cains, afro-arabes, qu’afro-ara­bo-oc­ci­den­taux, l’édi­tion 2016 a pro­gram­mé des ren­contres pro­fes­sion­nelles du 19 au 21 no­vembre sur la dif­fu­sion des créa­tions théâ­trales en Afrique et dans le monde. L’ob­jec­tif étant de mettre l’ac­cent sur les dif­fi­cul­tés ren­con­trées par les opé­ra­teurs cultu­rels (di­rec­teurs de fes­ti­val de théâtre, de centres cultu­rels, pro­gram­ma­teurs, met­teurs en scène, etc.), en es­sayant de trou­ver des so­lu­tions adé­quates et réa­li­sables. Avec ces ren­contres consi­dé­rées comme l’un des évé­ne­ments phares du fes­ti­val, et dans le sillage du mar­ché du théâtre afro-arabe, qui a été re­lan­cé lors de la der­nière édi­tion, les JTC oeuvrent entre autres, à fa­vo­ri­ser la cir­cu­la­tion des créa­tions théâ­trales non seule­ment pen­dant les fes­ti­vals de chaque pays mais en de­hors des fes­ti­vals, à ré­flé­chir sur les mo­da­li­tés pra­tiques de la cir­cu­la­tion de la créa­tion théâ­trale et ar­tis­tique de ma­nière gé­né­rale dans tous les arts de la scène et les autres formes de ma­ni­fes­ta­tions théâ­trales en Afrique. Les in­vi­tés dont plus de 70 pro­gram­ma­teurs et di­rec­teurs de fes­ti­vals de théâtre viennent prin­ci­pa­le­ment d’afrique et des pays arabes mais aus­si d’eu­rope et d’autres ré­gions du monde.

Hom­mages : De­voir de mé­moire

Par de­voir de mé­moire, un hom­mage se­ra ren­du à la mé­moire de Mon­cef Souis­si, pour son ap­port consi­dé­rable aux théâtres tu­ni­sien et arabe, grâce à un par­cours ja­lon­né de pas­sion, de créa­tion et de dé­voue­ment. Des hom­mages post­humes se­ront ren­dus éga­le­ment à la mé­moire de l’ac­trice Saï­da Sar­ray (dé­cé­dée le 6 no­vembre 2016), à l’ac­teur Ah­med Snous­si (dé­cé­dé le 20 no­vembre 2015), au jour­na­liste et dra­ma­turge Ah­med Ameur (dé­cé­dé le 20 avril 2016) , et au dé­funt ma­ro­cain Tayeb Sad­di­ki, consi­dé­ré un grand ami des JTC, et l’un des mo­nu­ments du théâtre ma­ro­cain. La 18ème édi­tion des JTC ren­dra hom­mage de même à quatre femmes et hommes de théâtre qui se sont consa­crés au ser­vice des va­leurs de l’art ora­toire et ont lais­sé une em­preinte in­dé­lé­bile dans le théâtre de leurs pays res­pec­tifs : la Tu­ni­sienne Ja­li­la Bac­car, l’ivoi­rienne We­re­were Li­king, l’al­gé­rien Mo­ham­med Adar et le Bé­ni­nois Bé­no San­vé.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.