Yaâ­cou­bi rend le ta­blier, El­li­li le rem­place

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Mou­rad AYARI

Sur­prise au Parc A

Kaïs Yâa­kou­bi n’est plus l’en­traî­neur du Club Afri­cain et pour une fois, ce ne sont pas les res­pon­sables qui en ont dé­ci­dé ain­si. Le dé­sor­mais ex en­traî­neur des « Rouge et Blanc » a pré­fé­ré quit­ter « son » Club Afri­cain pour une autre des­ti­na­tion et ce pour des consi­dé­ra­tions ma­té­rielles. Yâa­kou­bi au­rait re­çu une offre des plus al­lé­chantes de la part d’al Wa­kr du Qa­tar.

Il a, sur­tout, pen­sé à as­su­rer ses ar­rières et sur­tout an­ti­ci­per une dé­ci­sion qu’il croyait la­tente, celle de voir les res­pon­sables clu­bistes le re­mer­cier avant la fin de la sai­son, voire dans les jours à ve­nir. Avait-il tort de pen­ser ain­si et de faire ce qu’il a fait, d’au­tant plus qu’il est le 1er de sa poule avec la meilleure dé­fense, la meilleure at­taque et le meilleur bu­teur de cette pre­mière par­tie du cham­pion­nat ? Le di­rec­teur spor­tif du club Sa­mir Sel­li­mi nous a fait sa­voir qu’il n’a ja­mais été ques­tion de le re­mer­cier et qu’il se pré­pa­rait même à étof­fer le groupe par des re­cru­te­ments ci­blés et que jusqu’à pré­sent l’ob­jec­tif prin­ci­pal était at­teint, à sa­voir la qua­li­fi­ca­tion au play-off. Yâa­kou­bi a peut-être des choses à se re­pro­cher et se sen­tait me­na­cer. Et pour­tant, il était tou­jours là. Il a di­ri­gé son équipe contre la sé­lec­tion mau­ri­ta­nienne jeu­di der­nier. Il avait peut-être le cou­pe­ret sous la gorge. La fi­nale per­due et de quelle ma­nière face à l’es­pé­rance, la dé­faite conte le Stade Ga­bé­sien et la deuxième mi-temps du der­nier der­by étaient au­tant de rai­sons va­lables qui au­raient pu pré­ci­pi­ter son dé­part. Ce qui n’a pas été fait. Yâa­kou­bi ne vou­lait, peut-être pas, se re­trou­ver sans rien au beau mi­lieu de cette sai­son spor­tive et a pré­fé­ré quit­ter le parc A avant d’être éjec­té au pre­mier et pro­chain mau­vais ré­sul­tat. Du moins, c’est ce qu’il crai­gnait. On ter­mi­ne­ra par si­gna­ler que Yâa­kou­bi se­ra à la tête d’une for­ma­tion qui oc­cupe la der­nière place au clas­se­ment gé­né­ral… D’un ex­trême à un autre.

En ami­cal

El­li­li pour le rem­pla­cer Les res­pon­sables clu­bistes ne sont pas res­tés les bras croisés. Les con­tacts en­tre­pris avec Chi­heb El­li­li de­vraient abou­tir. Ce der­nier a don­né son ac­cord de prin­cipe à Sa­mir Sel­li­mi et une ren­contre avec le pré­sident du club Slim Ria­hi est pro­gram­mée pour de­main. El­li­li était un spec­ta­teur at­ten­tif du der­nier Li­bye­tu­ni­sie. Il de­vait être de re­tour au pays hier… CA-OB (1-0) Le Club Afri­cain a rem­por­té hier après mi­di la ren­contre ami­cale qui l'a op­po­sée à l'olym­pique de Bé­ja. Les Clu­bistes se sont im­po­sés sur le score d'un but à zé­ro grâce à son at­ta­quant Jacques Bes­san à la 76ème mi­nute. Le match a été dis­pu­té au stade d'el Men­zah à huis clos. ASG-CSS (2-2) La ren­contre ami­cale qui a op­po­sé hier après mi­di L'AS Ga­bés au Club Spor­tif Sfaxien n'a pas connu de vain­queur. Les deux équipes se sont sé­pa­rées sur un score de pa­ri­té de deux buts par­tout. L'AS Ga­bés a ins­crit ses deux buts grâce à Ma­her Ameur et Ha­lim Dar­ra­gi. Les deux réa­li­sa­tions du Club Sfaxien ont été l'oeuvre de Yas­sine Me­riah et Alaa Mar­zou­ki. Le joueur du CSS, Mo­ha­med Wa­liou Ndoye a été rem­pla­cé après une bles­sure. USBG-SG (1-1) Le Stade Ga­bé­sien a te­nu hier en échec L'US Ben Guer­dene (1-1)au cours d'un match ami­cal dis­pu­té à Ben Guer­dene. Ched­ly Gh­rab a ou­vert la marque dans cette ren­contre en fa­veur du Stade Ga­bé­sien à la 43ème mi­nute. Mais l'homme en forme de L'US Ben Guer­dene en ce mo­ment Ji­la­ni Ab­des­sa­lem, a éga­li­sé le score pour son équipe à la 65ème mi­nute.

Yâa­kou­bi

El­li­li

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.