Deux chefs tu­ni­siens en com­pé­ti­tion !

Le Temps (Tunisia) - - Proximite - Rym BENAROUS

Les re­pré­sen­tants de l’aca­dé­mie Na­tio­nale de Cui­sine en Tu­ni­sie ont convié, ven­dre­di, les jour­na­listes à un point presse afin de leur pré­sen­ter les deux can­di­dats tu­ni­siens en lice pour l’édi­tion 2016 du pres­ti­gieux concours cu­li­naire « La Toque d’or in­ter­na­tio­nale ». Il s’agit du chef Bi­lel Ouech­ta­ti qui concour­ra dans la ca­té­go­rie « Pro­fes­sion­nels de cui­sine » et du chef Chi­raz Tri­ki El Ghoul pour la ca­té­go­rie « Pro­fes­sion­nels de pâ­tis­se­rie ». Or­ga­ni­sé par l’aca­dé­mie Na­tio­nale de Cui­sine, plus grande as­so­cia­tion des chefs en France, le concours de la Toque d’or in­ter­na­tio­nale se tien­dra cette an­née le 16 no­vembre à Pa­ris. Des­ti­né aux pro­fes­sion­nels âgés de plus de 23 ans et jus­ti­fiant d’au moins cinq bonnes an­nées d’ex­pé­rience der­rière les four­neaux, il offre aux chefs cui­si­niers l’op­por­tu­ni­té de dé­mon­trer leur sa­voir-faire mais aus­si de por­ter haut les cou­leurs de leurs pays res­pec­tifs en va­lo­ri­sant leurs pa­tri­moines cu­li­naires et en les dé­cli­nant de mille et une fa­çons dans un sa­vou­reux mé­lange de plats ty­piques re­vi­si­tés se­lon les de­si­de­ra­ta du ju­ry. En ef­fet, les plats, des­serts et pièces en sucre préparés obéissent à des thèmes im­po­sés. Pour la cui­sine, le sau­mon est cette an­née à l’hon­neur et pour la pâ­tis­se­rie, ce sont les oranges, le cho­co­lat et le Grand Mar­nier. A l’ins­tar des autres concur­rents, chef Bi­lel Ouech­ta­ti de­vra dé­cli­ner le sau­mon sous toutes ses formes et épa­ter les pa­pilles du ju­ry in­ter­na­tio­nal avec des re­cettes et des créa­tions cu­li­naires in­ven­tives, sa­vou­reuses et uniques al­liant le goût du pois­son nor­dique aux sa­veurs tu­ni­siennes et ce, à tra­vers l’uti­li­sa­tion de pro­duits du ter­roir. Chef Chi­raz Tri­ki de­vra quant à elle, vendre du rêve et faire voya­ger au loin les membres du ju­ry grâce à la beau­té de sa pièce en sucre ain­si qu’au goût sa­vou­reux de son en­tre­met et de son des­sert à l’as­siette.

In­ter­ro­gés sur la phase de pré­pa­ra­tion, les deux can­di­dats ont af­fir­mé avoir com­men­cé l’en­traî­ne­ment de­puis un bon mo­ment, que les pré­pa­ra­tifs al­laient bon train et que leurs chances de ga­gner étaient bien réelles. Tous deux ont tout de même avoué avoir ren­con­tré cer­taines dif­fi­cul­tés no­tam­ment pour trou­ver du sau­mon frais en Tu­ni­sie pour chef Ouech­ta­ti ou en­core pour im­por­ter les équi­pe­ments et les pro­duits né­ces­saires. Chef Chi­raz a éga­le­ment évo­qué sa pé­nible ex­pé­rience avec le sucre lors­qu’elle a dû le tra­vailler en plein été, mu­nie de gros gants et ex­po­sée à la chaude lu­mière d’une lampe à souf­fler. Sou­rire aux lèvres, elle af­firme au­jourd’hui n’en gar­der qu’un ex­cellent sou­ve­nir et que ces pe­tits tra­cas n’ont fait qu’ac­cen­tuer sa rage de vaincre. Les deux can­di­dats ont en ef­fet rap­pe­lé que leur par­ti­ci­pa­tion à ce pres­ti­gieux concours était un hon­neur pour eux et qu’au­cun obs­tacle ne sau­ra gâ­cher leur joie et leur bon­heur d’y re­pré­sen­ter la Tu­ni­sie et d’y his­ser, haut, le dra­peau du pays.

Le jour de la grande fi­nale, du­rant près de cinq heures, tous les can­di­dats en com­pé­ti­tion de­vront mettre les bou­chées doubles et re­dou­bler de créa­ti­vi­té mais sur­tout de concen­tra­tion, de ri­gueur et de tech­ni­ci­té pour pou­voir tout ter­mi­ner à temps. En pâ­tis­se­rie ou en cui­sine, cha­cun de­vra réa­li­ser 3 plats dont ils ont eu connais­sance un mois au­pa­ra­vant, à l’ex­cep­tion de l’en­trée sur­prise, qui ne se­ra ré­vé­lée que le jour même.

Une dé­lé­ga­tion tu­ni­sienne se­ra pré­sente sur le lieu du concours pour te­nir les pouces des chefs Tri­ki et Ouech­ta­ti et leur sou­hai­ter de vaincre comme l’avait fait chef Ali Dey Da­li lors de l’édi­tion pré­cé­dente de la « Toque d’or in­ter­na­tio­nale » en rem­por­tant le pre­mier prix dans la ca­té­go­rie du pre­mier plat im­po­sé. Les membres de L’ANC Tu­ni­sie et, à leur tête, le Pré­sident chef Mou­nir Arem, es­pèrent cette an­née une meilleure mois­son et plus de suc­cès aux can­di­dats tu­ni­siens. Tous sont convain­cus que chef Chi­raz Tri­ki El Ghoul et chef Bi­lel Ouech­ta­ti peuvent se dis­tin­guer et rem­por­ter les pre­miers prix, tout sim­ple­ment car la cui­sine tu­ni­sienne, même fu­sion­née à d’autres cou­rants et ten­dances cu­li­naires, a une sa­veur in­com­pa­rable et sur­tout que l’im­pos­sible n’est pas tu­ni­sien !

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.