En­core une pres­ta­tion loin d’être convain­cante

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Ra­fik BEN ARFA

Tout le long du sé­jour de l’équipe na­tio­nale à Al­ger, nos confrères ac­cré­di­tés pour cou­vrir le match Li­bye – Tu­ni­sie n’ont fait que nous ras­su­rer sur les ex­cel­lentes pré­dis­po­si­tions de nos joueurs sur les plans phy­sique, tech­ni­co- tac­tique et men­tal.

Or, une fois le match en­ga­gé, nous avons dé­cou­vert, à notre grande sur­prise, un en­semble tu­ni­sien to­ta­le­ment hors du coup et qui a failli être pié­gé sans ce pe­nal­ty de la 50ème mi­nute exé­cu­té par Khaz­ri et que le gar­dien li­byen a failli dé­tour­ner en cor­ner.

Une équipe li­byenne re­com­po­sée à 70%

Pour­tant, l’équipe li­byenne était loin de consti­tuer un foudre de guerre, du moins à la lec­ture de sa for­ma­tion ren­trante. Une équipe re­cons­ti­tuée à 70% après sa lourde dé­faite contre la RD. Con­go, une équipe dont une bonne par­tie de ses com­po­santes com­porte des joueurs à cours de com­pé­ti­tion pour les rai­sons que tout un cha­cun connaît, une équipe fraî­che­ment prise en main par un nou­veau sé­lec­tion­neur. Les Li­byens au­raient même as­pi­ré à une pa­ri­té voir une vic­toire sans ce but de Ben Ali mar­qué à la 10ème mi­nute et an­nu­lé à la suite d’un hors jeu in­exis­tant. En face, une équipe tu­ni­sienne qui a bé­né­fi­cié de condi­tions idéales de pré­pa­ra­tion : sé­jour sur les lieux même de dé­rou­le­ment de la ren­contre, prise en charge royale et pré­sence de pas moins de trois mille sup­por­ters ve­nus la sou­te­nir. Pour fi­na­le­ment abou­tir à une pres­ta­tion qui n’a fait que confir­mer que la qua­li­fi­ca­tion pour le Mon­dial 2018 en Rus­sie n’est pas en­core chose ac­quise en dé­pit de nos deux vic­toires en au­tant de matches.

Il est temps de rec­ti­fier le tir

Notre in­ten­tion n’est pas de faire le pro­cès de l’équipe na­tio­nale mais de faire en sorte d’ame­ner les par­ties im­pli­quées dans sa ges­tion tech­nique (di­rec­tion tech­nique na­tio­nale com­prise) d’ap­por­ter les cor­rec­tifs es­ti­més ap­pro­priés pour sor­tir la tête de l’eau. La pres­ta­tion de nos joueurs en cette nuit du ven­dre­di 11 n’in­cite pas à l’op­ti­misme comme toutes celles qui ont pré­cé­dé.

Il est temps de ti­rer le ho­là non en de­man­dant la tête du sé­lec­tion­neur mais en lui en­voyant un mes­sage l’in­ci­tant à re­voir ses op­tions au ni­veau des choix des joueurs comme au ni­veau de ses op­tions tech­ni­co­tac­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.