Le rêve éveillé de l’amé­ri­caine Jo Ann Mor­ning

Le Temps (Tunisia) - - ARTS & CULTURE - Hech­mi KHALLADI

«Dream­scapes» à la ga­le­rie Sa­la­din

La Ga­le­rie Sa­la­din in­vite le pu­blic à une grande ex­po­si­tion per­son­nelle de l’ar­tiste-peintre Jo Ann Mor­ning qui pré­sente un bou­quet de plus de trente oeuvres ar­tis­tiques pres­ti­gieuses. Ce­pen­dant, l’ar­tiste s’im­pose ici par ses tra­vaux de gra­vures plus que par ses

Aus­si peut-on re­mar­quer que cette ex­po­si­tion consti­tue une grande pre­mière or­ga­ni­sée par la Ga­le­rie Sa­la­din, dans la me­sure où l’art des gra­vures, des es­tampes et des li­tho­gra­phies est rare en Tu­ni­sie. C’est éga­le­ment la pos­si­bi­li­té pour le pu­blic de voir et d’ad­mi­rer ces gra­vures de ta­lents, qui font par­tie des créa­tions ré­centes de l’ar­tiste.

A tra­vers les dif­fé­rentes tech­niques de gra­vure, l’ar­tiste a évo­lué à tra­vers les an­nées et les mul­tiples ex­po­si­tions qu’elle avait or­ga­ni­sées en Tu­ni­sie et à l’étran­ger, en réa­li­sant des oeuvres pres­ti­gieuses qui té­moignent d’une grande sen­si­bi­li­té et d’une ha­bi­le­té pro­fes­sion­nelle re­mar­quable. Pour y ar­ri­ver, l’ar­tiste a dû pas­ser par des étapes de for­ma­tion en la ma­tière, par­tant de la Ca­li­for­nie, sa terre na­tale, vers Pa­ris où elle avait cô­toyé les grands maitres de la gra­vure qui l’ont ini­tiée aux dif­fé­rentes tech­niques qu’elle pra­ti­que­ra plus tard dans ses pre­mières oeuvres sans pour au­tant les avoir dé­ve­lop­pées en se pro­cu­rant des tech­niques nou­velles et se do­tant d’un style ori­gi­nal. Ses oeuvres ont été ex­po­sées un peu par­tout dans le monde, à Los An­geles, Bos­ton, New York, Londres et Pa­ris. Là où elle pas­sait, ses tra­vaux émer­veillaient le pu­blic. D’es­ca­pade en es­ca­pade, elle a su se per­fec­tion­ner et ac­qué­rir l’ex­pé­rience re­quise pour pro­duire des oeuvres dignes d’une grande ar­tiste ! Un par­cours ar­tis­tique très riche qui se com­pose ac­tuel­le­ment de plus de 200 oeuvres, toutes d’une grande va­leur ar­tis­tique, comme on en voit au­jourd’hui dans cette ex­po­si­tion toiles à huile, c’est qu’elle est es­sen­tiel­le­ment une ar­tiste-gra­veuse, ayant fait bien des fois des études chez les grands maitres de cette dis­ci­pline ar­tis­tique, une pra­tique qui date de­puis la nuit des temps et qui per­dure jus­qu’à ce jour en se do­tant de tech­niques nou­velles.

à Sa­la­din in­ti­tu­lée « Dream­scapes » qui com­prend plus d’une qua­ran­taine d’oeuvres entre gra­vure et peinture. Une nou­velle col­lec­tion qui donne à rê­ver et qui rap­pelle cette pa­lette pro­li­fique et cette di­ver­si­té chro­ma­tique qui font l’ori­gi­na­li­té de l’ar­tiste.

Les pein­tures ré­vèlent en grande par­tie les cou­leurs gaies et les lu­mières vives de la Tu­ni­sie, pays où l’ar­tiste a élu do­mi­cile de­puis 2012 et qui consti­tue pour elle une source d’ins­pi­ra­tion. Ani­mée par cette ins­pi­ra­tion, ses toiles, nées d’un ima­gi­naire créa­tif et d’un ta­lent raf­fi­né et faites dans le style abs­trait, tra­duisent le pay­sage, les gens et leurs tra­di­tions. Quant à ses tra­vaux de gra­vures et d’es­tampes, ils oc­cupent une sur­face ma­jeure de la Ga­le­rie et brillent par leur au­then­ti­ci­té et leur nou­veau­té. Là-des­sus, l’ar­tiste nous a confié : « tous ces tra­vaux sont ori­gi­naux et au­then­ti­fiés par ma propre si­gna­ture… » Concer­nant les tech­niques uti­li­sées, elles sont di­verses et les ou­tils em­ployés

sont éga­le­ment di­vers (plaque, bu­rin, sty­let, pointe sèche)… . Les pro­cé­dés sont par­fois chi­miques sa­chant que l’ar­tiste doit avoir des no­tions en chi­mie pour réus­sir son tra­vail... Les étapes de la réa­li­sa­tion d’un ou­vrage doivent être sui­vies à la lettre pour ob­te­nir le pro­duit fi­ni : des ma­trices en­taillées ou de l’acide chi­mique, vers l’en­crage et l’im­pres­sion. Que de pré­cau­tions à prendre lors de ce tra­vail ! Un tra­vail ex­trê­me­ment mi­nu­tieux et pa­tient, mais chaque dessin peut être mul­ti­plié des di­zaines de fois et chaque pièce est nu­mé­ro­tée et si­gnée par l'ar­tiste. Un tra­vail qui re­lève du mys­tère, de par sa com­plexi­té et sa dé­li­ca­tesse ! Et que de plai­sir en­fin pour le vi­si­teur de la ga­le­rie de voir des oeuvres pa­reilles, riches en des­sins, en cou­leurs et en lu­mières ! En contem­plant les dif­fé­rentes oeuvres de Jo Ann Mor­ning, le vi­si­teur pour­rait en dé­duire un quel­conque mes­sage ! Cette ex­po­si­tion se pour­sui­vra jus­qu’au 03 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.