"Jazz à Car­thage" au­ra bien lieu en avril 2017

Ex­pri­mant son sou­tien à "Jazz à Car­thage", le mi­nis­tère de la Culture confirme sa vo­ca­tion d'ap­pui aux ini­tia­tives in­no­vantes et consen­suelles. Ren­dez-vous est pris pour le prin­temps pro­chain avec une ver­sion new look du fes­ti­val ani­mé par Mou­rad Ma­tha­ri.

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture - Ha­tem BOURIAL

Fes­ti­vals

Mal­gré les em­bûches et les dif­fi­cul­tés, le fes­ti­val "Jazz à Car­thage" tient bon et se pré­pare à or­ga­ni­ser sa on­zième édi­tion. Sen­sibles à l'im­por­tance de ce fes­ti­val, à son an­crage et l'image mo­derne qu'il vé­hi­cule de la Tunisie, plu­sieurs ap­puis ont ex­pri­mé leur sou­tien à cette ma­ni­fes­ta­tion.

En ef­fet, il se­rait ca­tas­tro­phique de voir "Jazz à Car­thage" dis­pa­raitre de notre ca­len­drier cultu­rel et même si un autre fes­ti­val qui mal­heu­reu­se­ment se per­çoit comme concur­rent, lui dis­pute ses dates de dé­rou­le­ment, il a été dé­ci­dé de faire contre mau­vaise for­tune bon coeur et conti­nuer l'aven­ture mal­gré l'ad­ver­si­té.

L'ap­pui dé­ci­sif de Mo­ha­med Zi­ne­la­bi­dine

C'est à tra­vers un post sur Fa­ce­book que le mi­nistre des Af­faires cultu­relles, Mo­ha­med Zi­ne­la­bi­dine, vient d'ap­por­ter, en le ré­ité­rant, son sou­tien à "Jazz à Car­thage". Sim­ple­ment et cha­leu­reu­se­ment, le mi­nistre écrit: " Le mi­nis­tère des Af­faires cultu­relles est là pour sou­te­nir un si beau pro­jet "Jazz à Car­thage" à Tunis et en ré­gions. Nous se­rons plu­sieurs à le sou­te­nir". Cet ap­pui re­mar­qué confirme et la vo­ca­tion du dé­par­te­ment de la Culture à conso­li­der les en­tre­prises du sec­teur pri­vé lors­qu'elles sont mé­ri­tantes et la doc­trine du mi­nis­tère en ma­tière de sou­tien aux fes­ti­vals in­ter­na­tio­naux qui à l'image de "Jazz à Car­thage" ou "Oc­tobre mu­si­cal de Car­thage" comptent par­mi les fleu­rons de l'ani­ma­tion cultu­relle en Tunisie. Il est heu­reux que Mou­rad Ma­tha­ri, prin­ci­pal ani­ma­teur de "Jazz à Car­thage" soit un homme per­sé­vé­rant car, après un mo­ment d'hé­si­ta­tion, il a fi­ni par re­mettre le tra­vail sur le mé­tier et re­pris la pré­pa­ra­tion du fes­ti­val qui de­vrait donc se dé­rou­ler au mois d'avril pro­chain.

L'hé­ri­tier de la tra­di­tion jazz du Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal de Car­thage

Comme chaque an­née, ce se­ront plu­sieurs for­ma­tions de pre­mier plan dans la mou­vance jazz qui se pro­dui­ront à Car­thage. Ve­nant de plu­sieurs pays et aus­si de Tunisie, les mu­si­ciens ci­blés par le fes­ti­val re­pré­sentent par ailleurs de nom­breuses ten­dances du jazz contem­po­rain.

Entre free jazz, fu­sion, eth­nic jazz et so­no­ri­tés orien­tales, le fes­ti­val du prin­temps du jazz de­vrait bras­ser large et sa­tis­faire tous les pu­blics po­ten­tiels. Pour le mo­ment, au­cune an­nonce n'a été faite en ce qui concerne les groupes in­vi­tés mais nous croyons sa­voir qu'un trio de poin­ture mon­diale se­ra au ren­dez-vous. Un fait est à no­ter en ce qui concerne "Jazz à Car­thage". C'est avec le fes­ti­val de Ta­bar­ka, la seule ma­ni­fes­ta­tion cultu­relle en Tunisie à se consa­crer plei­ne­ment au jazz. Mieux, le fes­ti­val créé il y a onze ans par Mou­rad Ma­tha­ri est le seul à pour­suivre le pro­jet ini­tial du fes­ti­val in­ter­na­tio­nal de Car­thage qui, à ses dé­buts, se consa­crait au jazz. Cette conti­nui­té re­mar­quable fait de "Jazz à Car­thage" un hé­ri­tier lé­gi­time du fes­ti­val d'été et, par­tant, un mo­dèle à conso­li­der. De plus, la di­rec­tion ar­tis­tique de cette ma­ni­fes­ta­tion à l'an­crage pro­fond cultive ri­gueur et in­no­va­tion à cha­cune des ses­sions. Il suf­fit d'ailleurs de consta­ter la di­ver­si­té des pu­blics de "Jazz à Car­thage" pour se convaincre du ca­rac­tère gé­né­ra­liste de ce fes­ti­val qui re­trouve en­fin un nou­veau souffle. Ren­dez-vous est donc pris pour le mois d'avril, en at­ten­dant de connaitre le pro­gramme de cette nou­velle ses­sion.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.