Trump se sé­pare de son em­pire com­mer­cial

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Etats-unis

Do­nald Trump a an­non­cé hier qu'il aban­don­ne­rait "la to­ta­li­té" de ses af­faires com­mer­ciales pour se concen­trer sur sa tâche de pré­sident des Etats-unis.

Dans une sé­rie de tweets, il dit qu'il dé­taille­ra ses pro­jets le 15 dé­cembre lors d'une confé­rence de presse avec les membres de sa fa­mille. Sou­li­gnant qu'il n'est pas te­nu par la loi de mo­di­fier son rôle à la tête de ses af­faires, il note néan­moins "qu'il est important de mon­trer, en tant que pré­sident, qu'il n'existe pas de conflit d'in­té­rêts avec mes dif­fé­rentes af­faires". Son fu­tur vice-pré­sident, Mike Pence, avait pro­mis il y a dix jours que le mil­liar­daire fe­rait le né­ces­saire pour que ses af­faires et ses fu­tures fonc­tions de pré­sident des Etats-unis soient sé­pa­rées de fa­çon "adé­quate". La Trump Or­ga­ni­za­tion, qui re­groupe les ac­ti­vi­tés com­mer­ciales de l'homme d'af­faires new-yor­kais, a in­di­qué pour sa part qu'une struc­ture adé­quate se­rait mise en place pour être en confor­mi­té avec "toutes les lois et tous les rè­gle­ments ap­pli­cables". Celle-ci pour­rait prendre la forme d'un "blind trust", une société fi­nan­cière créée pour la du­rée du man­dat de Do­nald Trump à la Mai­son blanche, qui lui per­met­trait de conser­ver ses in­té­rêts éco­no­miques sans qu'il puisse in­ter­ve­nir dans la ges­tion. Do­nald Trump pos­sède un large éven­tail d'in­ves­tis­se­ments, dans la fran­chise, l'hô­tel­le­rie et dé­tient éga­le­ment de nom­breux par­cours de golf. Au cours de sa cam­pagne pré­si­den­tielle, il a dû rendre pu­blics des dé­tails de son pa­tri­moine fi­nan­cier dans un do­cu­ment d'une cen­taine de pages qui a mon­tré qu'il pos­sé­dait des par­ti­ci­pa­tions dans plus de 500 en­ti­tés, por­tant pour certaines des noms tels que Chi­na Tra­de­mark LLC ou DT Marks Qa­tar LLC, sans pour au­tant en pré­ci­ser la na­ture.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.