Vers une AG élec­tive ?

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Sa­dok SLI­MANE

La ques­tion de L’AG Elec­tive est bien évo­quée dans l’en­tou­rage du club sa­hé­lien, mais rien ne pointe encore à l’ho­ri­zon tant tout reste entre les mains du pré­sident dé­mis­sion­naire mais qui est tou­jours là, Rid­ha Char­fed­dine. En ef­fet, de­puis la der­nière as­sem­blée gé­né­rale or­di­naire te­nue en oc­tobre der­nier, le pré­sident Char­fed­dine a bien in­sis­té sur la né­ces­si­té de lui en ve­nir en aide en ma­tière de fi­nan­ce­ment de l’ac­ti­vi­té du club. Mais de­puis, rien ne se passe et qui laisse en­tendre que les po­ten­tiels ou éven­tuels contri­bu­teurs aux caisses du club aient com­pris le mes­sage. Rid­ha Char­fed­dine l’a bien dit « vous met­tez un di­nar j’en met­trais un etc… », ceci dé­note au de­meu­rant de la vo­lon­té de l’ac­tuel ( ?) pré­sident de mettre un frein à sa gé­né­ro­si­té et à ses lar­gesses de­puis qu’il a été à la tête de L’ESS. Cons­tat ? Cette nou­velle si­tua­tion com­mence à pe­ser dans le fi­nan­ce­ment de l’ac­ti­vi­té de ce grand club. Pour tout dire, elle n’est pas loin d’en­gendre quelques blo­cages.

Tra­vail par com­par­ti­ment

Qua­trième dé­pla­ce­ment de la sai­son après ceux de Sfax, Kai­rouan et Zar­zis, où l’équipe sa­hé­lienne n’a pu ré­col­ter que 4 points sur 9 pos­sibles, la bande à Ben­zar­ti de­vra, à l’oc­ca­sion de son dé­pla­ce­ment à Ben Guer­dène pour af­fron­ter le club lo­cal, l’usbg(9ième jour­née), re­dou­bler de vi­gi­lance pour évi­ter une mésa­ven­ture comme celle su­bie à Zar­zis. En­re­gis­trant sa pre­mière dé­faite de la sai­son, l’etoile cède du coup le lea­der­ship du groupe A au CSS. En at­ten­dant ce se­cond dé­pla­ce­ment au Sud en l’es­pace d’une se­maine, les Etoi­lés s’y pré­parent sous la conduite du staff tech­nique qui fa­vo­rise en ce mo­ment à l’en­trai­ne­ment le tra­vail par com­par­ti­ment, afin de re­trou­ver cer­tains au­to­ma­tismes et sur­tout res­tau­rer la sé­ré­ni­té au sein du groupe, les joueurs se ren­voyant mu­tuel­le­ment la res­pon­sa­bi­li­té sur les buts en­cais­sés lors des deux der­nières sor­ties de l’équipe.

Où est Lah­mar ?

Dans une ré­cente édi­tion nous avons évo­qué les dif­fi­cul­tés ren­con­trées par l’équipe sa­hé­lienne au ni­veau de son com­por­te­ment dé­fen­sif, ce qui a fait perdre entre autre non seule­ment quelques points mais sur­tout le lea­der­ship du groupe A. Mais à re­gar­der de prés, les dé­faillances in­di­vi­duelles ou col­lec­tives sur le plan dé­fen­sif de l’équipe, ne sont pas les seules causes d’une cer­taine baisse dans le ren­de­ment de l’équipe. En ef­fet, On peut dé­ce­ler éga­le­ment quelques la­cunes au ni­veau de l’or­ga­ni­sa­tion du jeu. De fait, de­puis le dé­part du ca­me­rou­nais Franck Kom (la ci­ta­delle de L’ESS), l’en­tre­jeu a ac­cu­sé lé­gè­re­ment le coup. En confi­nant Ham­za Lah­mar, plus utile dans les trente der­niers mètres ad­verses pour don­ner le coup de bu­toir, au rôle de deuxième ré­cu­pé­ra­teur aux cô­tés de Ben Amor, Faou­zi Ben­zar­ti a al­té­ré un peu du po­ten­tiel of­fen­sif de l’équipe étoi­lée. En ef­fet, le jeu de l’équipe a pris une di­men­sion plus la­té­rale dans la me­sure où le jeu en pro­fon­deur est res­té li­mi­té aux mou­ve­ments de Msek­ni ou Bri­gui et de­puis peu à Dhaoua­di. Du coup, Ham­za Lah­mar se trou­vant très sou­vent en re­tard dans les ac­tions, et pour ain­si dire loin de la zone de ré­pa­ra­tion pour être ef­fi­cace of­fen­si­ve­ment. Se conten­tant de s’ex­pri­mer uni­que­ment à l’oc­ca­sion des coups de pieds ar­rê­tés, le joueur a per­du un peu de son « au­ra sur le ter­rain ». Con­sé­quence ? Il au­ra encore plus de mal à s’im­po­ser comme le vrai « Maes­tro » de l’équipe. On se po­se­ra tou­jours la ques­tion com­ment des joueurs, comme Nat­ter, bien ex­pé­ri­men­té, Said qui ne de­mande qu’à jouer ou sur­tout un pur ta­lent We­j­di Ke­chri­da ne sont pas uti­li­sés à bon es­cient par le staff tech­nique ? Mais ce­la est une autre af­faire.

Rid­ha Char­fed­dine

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.