Serge Au­rier veut de­ve­nir Fran­çais !

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

A cause de sa mésa­ven­ture vé­cue à Londres

La mésa­ven­ture vé­cue par Serge Au­rier et le PSG à Londres pour la ren­contre face à Ar­se­nal hante encore le club qui s’ac­tive pour ré­gler la si­tua­tion.

Serge Au­rier et le Pa­ris Saint-ger­main n’ont pas di­gé­ré le re­fus par les au­to­ri­tés bri­tan­niques de lais­ser en­trer le la­té­ral droit sur leur ter­ri­toire. Pour évi­ter que ne se re­pro­duise cette mésa­ven­ture, le joueur ivoi­rien fait tout pour ten­ter d’ob­te­nir la na­tio­na­li­té fran­çaise.

Juste avant la ren­contre de Ligue des Cham­pions entre Ar­se­nal et le Pa­ris Saintger­main (2-2) à Londres, Serge Au­rier n’avait pas pu suivre ses co­équi­piers à cause de sa condam­na­tion en pre­mière ins­tance à deux mois de pri­son ferme pour vio­lences sur per­sonne dé­po­si­taire de l’ordre pu­blic. Une condam­na­tion dont il a fait appel et qui sus­pend de fait sa peine. Mais les au­to­ri­tés bri­tan­niques ne l’avaient pas en­ten­du de cette oreille. Cette si­tua­tion avait pas­sa­ble­ment éner­vé le club et le joueur. Les deux camps s’ac­tivent donc pour ré­gler ce pro­blème au plus vite.

Se­lon Le Pa­ri­sien, le club de la ca­pi­tale fran­çaise a dé­ci­dé de faire appel à une avo­cate bri­tan­nique pour prou­ver que l’appel du joueur est bel et bien sus­pen­sif éga­le­ment en An­gle­terre. Dans le même temps, tou­jours se­lon le quo­ti­dien, le la­té­ral droit a de­man­dé de l’aide à un avo­cat spé­cia­li­sé pour ob­te­nir la na­tio­na­li­té fran­çaise par fi­lia­tion. Une dé­marche qu’il avait ef­fec­tuée, en vain, en 2011. Mais cette fois-ci, le joueur veut faire va­loir son adop­tion par Mi­chel Au­rier, fran­çais de na­tio­na­li­té, alors qu’il était mi­neur.

Si les deux par­ties s’ac­tivent au­tant pour ré­gler ce pro­blème avant 2017, c’est pour per­mettre à Serge Au­rier de pou­voir tra­ver­ser la Manche en Ligue des Cham­pions. En pole po­si­tion pour ter­mi­ner à la pre­mière place de son groupe*, le Pa­ris Saint-ger­main peut, par exemple, tom­ber sur Man­ches­ter Ci­ty (2ème de sa poule, der­rière le Bar­ça, ndlr) en hui­tièmes de fi­nale. Le ti­rage des phases fi­nales de la C1 au­ra lieu le 12 dé­cembre. * En cas de vic­toire face à Lu­do­go­rets au Parc des Princes le mar­di 6 dé­cembre, le PSG est assuré de ter­mi­ner à la pre­mière place du groupe A.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.