Ef­fer­ves­cence à la STAR

Le Temps (Tunisia) - - Proximité - Sa­lah Ben HAMADI

Une am­biance ten­due règne au sein de la So­cié­té tu­ni­sienne d’as­su­rance et de ré­as­su­rance (STAR). Le se­cré­taire gé­né­ral de la fé­dé­ra­tion gé­né­rale des banques et so­cié­tés d’as­su­rance re­le­vant de l’union tu­ni­sienne du tra­vail (UTT), Bé­chir Khia­ri, nous a in­di­qué que la cause en est un pro­jet gou­ver­ne­men­tal ten­dant à vendre 17% des parts de l’etat au ca­pi­tal de la STAR au pro­fit du groupe d’as­su­rance fran­çais GROUPAMA qui dé­tient dé­jà 35% des parts du ca­pi­tal de la so­cié­té ache­tées à l’etat tunisien en 2011, de sorte que grâce à cette nou­velle opé­ra­tion de vente, GROUPAMA va de­ve­nir l’ac­tion­naire ma­jo­ri­taire et le pro­prié­taire de la STAR, tan­dis que l’etat tunisien qui ne lui res­te­rait en sa pos­ses­sion en cas de conclu­sion de l’opé­ra­tion que 13% du ca­pi­tal, va de­ve­nir un simple ac­tion­naire après avoir été longtemps le pro­prié­taire de la STAR. Le reste du ca­pi­tal est dé­te­nu par des pri­vés. Se­lon notre in­ter­lo­cu­teur, des res­pon­sables de GROUPAMA ont lais­sé en­tendre, dans des dé­cla­ra­tions, qu’en de­ve­nant pro­prié­taire de la STAR, le groupe fran­çais va pro­cé­der à un plan de re­struc­tu­ra­tion se tra­dui­sant par le li­cen­cie­ment d’une grande par­tie des agents de la STAR. Ces res­pon­sables de GROUPAMA au­raient dé­cla­ré que la STAR pour­rait fonc­tion­ner avec 250 agents alors qu’elle compte 700 agents, ce qui si­gni­fie le départ de quelques 450 agents. Aus­si, a dit Bé­chir Khia­ri, les agents de la STAR sont en co­lère face à ces sombres pers­pec­tives et sont una­nimes à re­je­ter la pri­va­ti­sa­tion de leur en­tre­prise, d’au­tant plus que la STAR a toujours en­re­gis­tré des bi­lans po­si­tifs et réa­li­sé des bé­né­fices an­nuels se si­tuant entre 20 mil­lions et 30 mil­lions di­nars par an. Au même mo­ment, GROUPAMA, depuis qu’il est de­ve­nu par­te­naire en 2011, n’a pro­po­sé au­cun pro­gramme contri­buant au dé­ve­lop­pe­ment de la STAR. Au nom du per­son­nel de la STAR, Bé­chir Khia­ri a ap­pe­lé le gou­ver­ne­ment à re­ve­nir sur sa dé­ci­sion de pri­va­ti­sa­tion de la so­cié­té, me­na­çant le re­cours à toutes les ac­tions de pro­tes­ta­tion lé­gales, y com­pris les grèves, pour sou­te­nir la cause des agents.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.