Un ef­fec­tif au com­plet, sauf Bé­doui

En pré­vi­sion du match re­tour contre Ah­ly du Caire

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Sa­dok SLIMANE

En pré­vi­sion du match re­tour contre Ah­ly du Caire

Après leur pé­riple gui­néen, les in­ter­na­tio­naux étoi­lés sont de re­tour pour re­trou­ver leurs co­équi­piers à pied d’oeuvre dans la pré­pa­ra­tion du pro­chain ren­dez-vous afri­cain pour le compte de la se­conde manche de la de­mi-fi­nale dans le cadre de la Ligue des Cham­pions. Seul, le défenseur cen­tral Ra­mi Bé­doui man­que­ra à l’ap­pel après avoir su­bi une opération chi­rur­gi­cale au nez. Bé­doi se­ra de re­tour en fin de se­maine.

En at­ten­dant le staff tech­nique de L’ESS pour­suit sa mis­sion « conso­li­der les as­sises de l’équipe, la pro­chaine étape né­ces­site un groupe ho­mo­gène, un ef­fec­tif dis­po­nible et sur­tout une par­faite co­hé­sion ».

De fait l’en­trai­neur s’em­ploie à ce que tous les joueurs soient en par­faite condi­tion phy­sique et men­tale ». Et le tech­ni­cien fran­çais d’ajou­ter « Après le 22 oc­tobre, l’équipe se­ra bous­cu­lée par un calendrier char­gé (EST, CA, CSS et ESM entre autres), du coup le staff tech­nique es­saye au­tant que faire se peut de pré­ser­ver la com­pé­ti­ti­vi­té du groupe ». Il va sans dire que dans ce cas, la concur­rence pour les places de­vient rude.

Vol spécial

En vue de son pro­chain ren­dez-vous face au AH­LY du Caire et, pour ga­ran­tir les meilleures condi­tions de voyage, les di­ri­geants de L’ESS ont en­ta­mé les dé­marches lo­gis­tiques né­ces­saires en vue d’af­fré­ter un vol spécial pour la ville égyp­tienne d’alexan­drie. Le dé­part pré­vu pour l’egypte est pré­vu le ven­dre­di 20 oc­tobre cou­rant. De fait les étoi­lés au­ront sur place deux sé­naces d’en­trai­ne­ments à ef­fec­tuer.

Une cam­pagne mé­dia­tique dé­me­su­rée.

La cam­pagne mé­dia­tique en­ta­mée par les dif­fé­rents or­ganes égyp­tiens avant l’op­po­si­tion AH­LY-ESS est telle qu’elle semble dé­me­su­rée à la fois dans son conte­nu et dans sa forme. En ef­fet, s’il ne se passe pas un jour sans qu’il y ait un pla­teau de TV ou de Ra­dio pour trai­ter de la ques­tion, c'est-à-dire du match, force est d’ad­mettre que cer­tains jour­na­listes sont al­lés un peu trop en be­sogne. Par exemple et à l’oc­ca­sion de la ren­contre des deux sé­lec­tions égyp­tienne et congo­laise, un com­men­ta­teur d’une chaine égyp­tienne n’est pas al­lé de main morte pour fus­ti­ger le pu­blic de L’ESS en qua­li­fiant (nous ci­tons) la ville de Sousse de « mous­tique » (trois fois rien ! Quel rap­port ?). Certes on peut tou­jours mettre ce­la sur le cré­dit du dé­ra­page ver­bal mais de là à par­ler de l’ad­ver­saire D’AL Ah­ly lors d’un re­por­tage ré­ser­vé à la sé­lec­tion na­tio­nale , il n’y a qu’un pas à faire. Bref, mieux ne pas s’at­tar­der sur ces dé­tails.

Aca­dé­mie « Bel­bou­li » des gar­diens de buts

Le foot­ball

en Tu­ni­sie, faut-il le rap­pe­ler, manque ma­ni­fes­te­ment de grands gar­diens de buts. Hé­las, les centres de for­ma­tion dé­pen­dant des clubs manquent cruel­le­ment d’en­ca­dre­ment pour com­bler cette la­cune. Ca­pi­taine et gar­dien de la sé­lec­tion, Ay­men Math­lou­thi ca­pi­taine éga­le­ment de L’ESS prend la ques­tion au sé­rieux pour en­vi­sa­ger la créa­tion à Sousse même d’une aca­dé­mie consa­crée es­sen­tiel­le­ment à la for­ma­tion de gar­diens de buts. A plus de trente trois ans, Bel­bou­li en­tend in­cul­quer aux pous­sins les A- BC du rôle du gar­dien de but en foot­ball.

Bal­bou­li

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.