« Al­ler le plus loin pos­sible en CACC et nous qua­li­fier au Play-off »

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Une longue et en­ri­chis­sante car­rière spor­tive que celle vé­cue par Né­jib Ben Thayer en tant que joueur à la Zi­tou­na Sport avant d’en­dos­ser les cou­leurs de l’es­pé­rance ST puis de celle d’en­traî­neur.

Cinq sai­sons comme en­traî­neur dans les ca­té­go­ries de jeunes de l’équipe de Bab Soui­ka puis en équipe se­niors avec la­quelle il a rem­por­té 7 titres : trois titres de cham­pion de Tu­ni­sie, une coupe d’afrique des clubs cham­pions, deux coupes des clubs vain­queurs de coupe et une su­per coupe d’afrique.

Un pas­sage aus­si réus­si en Ara­bie Saou­dite avec deux sacres en cham­pion­nat et au­tant en coupe outre une 3ème place avec l’équipe na­tio­nale saou­dienne en coupe d’asie.

Re­voi­là Né­jib Ben Thayer de re­tour en Tu­ni­sie pour des rai­sons fa­mi­liales et prendre en main, cette fois-ci, L’AS. Ham­ma­met qui s’ap­prête à dis­pu­ter le cham­pion­nat d’afrique des clubs cham­pions.

*Le Temps: Pour­quoi ce choix por­té en­vers L’AS. Ham­ma­met pour re­nouer avec le hand­ball tu­ni­sien ? - N. Ben Thayer

: Le hand­ball est un sport bien an­cré dans les tra­di­tions spor­tives de la ville d’ham­ma­met. Rai­son pour la­quelle je n’ai pas hé­si­té à l’offre des res­pon­sables de l’équipe conduits par M. Radhi Rhou­ma.

*Une offre avec un contrat à ob­jec­tifs dois-je sup­po­ser ?

- Jus­te­ment : *ter­mi­ner l’ac­tuelle sai­son avec une par­ti­ci­pa­tion au play off donc ter­mi­ner la pre­mière phase du cham­pion­nat par­mi les quatre pre­miers. * pré­pa­rer une bonne re­lève pour le moyen terme de l’équipe * al­ler le plus loin pos­sible en coupe d’afrique des clubs cham­pions.

*C'est-à-dire ?

- Pour­quoi pas les de­mi-fi­nales. Sa­chant qu’à par­tir de cette étape tout reste pos­sible pour rem­por­ter le titre.

*Tou­jours faut-il un ef­fec­tif de qua­li­té et des joueurs à l’ex­pé­rience confir­mée pour y par­ve­nir ?

- Je vous le concède. Le groupe, ac­tuel­le­ment à ma dis­po­si­tion, me per­met de nour­rir ces am­bi­tions. Une ving­taine de joueurs par­mi les­quels Gha­li, Mra­bet, Hi­dri, Ji­la­ni Ma­mi, Skan­der Slim et éven­tuel­le­ment Ma­krem Mis­saoui, ce der­nier pour une pé­riode bien dé­ter­mi­née un ar­rière gauche serbe et Ka­mel Aloui­ni qui n’at­tend plus que le feu vert de son équipe en Ara­bie Saou­dite.

*Comment alors ex­pli­quer la mau­vaise en­tame du cham­pion­nat en Na­tio­nale A ?

- Pas aus­si com­pli­qué qu’on le pense. Quand j’ai pris l’équipe en main dé­but du mois d’août der­nier, cinq joueurs ont quit­té l’équipe : Ha­chi­cha, Ben Sas­si, Yan­nick et deux autres qui sont al­lés jouer en Ara­bie Saou­dite. Il me fal­lait pro­cé­der avec un ef­fec­tif qui ne pou­vait comp­te­ras sur les ser­vices des frères Bou­ba­kri Elyès et Ihab bles­sés. Un groupe com­po­sé dans sa grande par­tie de jeunes is­sus des ca­té­go­ries de jeunes dont quelques uns man­quant de com­pé­ti­tion n’ayant pas bé­né­fi­cié d’un temps de jeu ap­pré­ciable. *Pour conclure

- Le court terme de la sec­tion doit nous in­ci­ter à l’op­ti­misme. Le meilleur res­te­ra à ve­nir, j’en suis plus que per­sua­dé. Quand

In­ter­view conduite par Ra­fik BEN ARFA

je vois l’at­ten­tion ac­cor­dée par les res­pon­sables de la sec­tion de hand­ball, je ne peux que conti­nuer à croire dans les moyens de cette équipe se­nior.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.