Opo­ko ré­in­tègre le groupe

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Mou­rad AYARI

CA – Su­per­sport, le week end pro­chain

Le Gha­néen Opo­ku a re­pris les en­traî­ne­ments avec le reste du groupe après avoir été l’équipe na­tio­nale du Gha­na. Le fit de por­ter le maillot clu­biste a por­té chance au joueur qui est du coup de­ve­nu un ti­tu­laire en puis­sance au sein de la sé­lec­tion de son pays. Il est dé­sor­mais le pa­tron de la dé­fense clu­biste et son ap­port est in­dé­niable de­puis qu’il a été ti­tu­la­ri­sé. Pas de matches ami­caux Le Club Afri­cain ne dis­pu­te­ra pas de matches ami­caux avant la de­mi-fi­nale re­tour de la coupe de la CAF. Si­mone et ses co­équi­piers se conten­te­ront des séances d’en­traî­ne­ment avant de re­trou­ver le 22 oc­tobre Su­per­sport Uni­ted à Ra­dès à par­tir de 19h00. A no­ter que les clu­bistes pro­fi­te­ront d’un re­pos de deux jours en cette fin de se­maine avant de re­prendre les en­trai­ne­ments, tou­jours du cô­té de Ra­dès. Pour­quoi 30 mille billets

seule­ment? Les res­pon­sables clu­bistes sont en train de né­go­cier avec ceux du mi­nis­tère de l’in­té­rieur pour re­voir à la hausse le nombre de sup­por­ters qui au­ront le pri­vi­lège d’être à Ra­dès le pro­chain 22 oc­tobre pour en­cou­ra­ger leurs cou­leurs. Pour­tant, ils étaient qua­rante mille lors du quart de fi­nale re­tour face au MCA et c’est sur­tout le nombre des fu­mi­gènes al­lu­més ce jour-là qui a in­ci­té les res­pon­sables du mi­nis­tère de l’in­té­rieur à n’ac­cor­der que trente mille billets aux sup­por­ters clu­bistes. Les né­go­cia­tions sont en­core en cours, et on ne déses­père pas de voir ce nombre aug­men­ter et re­de­ve­nir qua­rante mille. Huis clos fa­vo­rable à

l’etoile Les res­pon­sables clu­bistes ont du mal à ac­cep­ter la sanc­tion in­fli­gée à leur club et re­la­tive aux trois matches à dis­pu­ter à Ra­dès sans la pré­sence du pu­blic. Quand on en a par­lé avec Si­mone il y a quelques temps, il avait par­lé qua­li­fié ce phé­no­mène de tous les maux. Pour lui, c’est hor­rible de jouer sans pu­blic. Pour les res­pon­sables, c’est une in­ten­tion claire et nette de nuire au Club Afri­cain et de l’obli­ger à ac­cueillir l’etoile du Sa­hel de­vant des gra­dins vides. Quand on y pense, le club étoi­lé est le prin­ci­pal bé­né­fi­ciaire de ce huis-clos car même le der­by de la ca­pi­tale au­ra lieu de­vant des gra­dins vides… Ru­sike c’est presque fait On at­tend tou­jours la dé­ci­sion de la FI­FA concer­nant le Zim­babwéen Ru­si­kè qui n’est pas en­core of­fi­ciel­le­ment qua­li­fié pour prê­ter main forte à ses co­équi­piers en coupe de la CAF. Ce­la de­vrait se faire dans les heures qui suivent car, se­lon les res­pon­sables clu­bistes son dos­sier est bien fi­ce­lé. L’ap­port de Ru­si­ké se­ra consi­dé­rable en at­taque puis­qu’il de­meure le seul at­ta­quant de pointe digne de ce nom. Sa pré­sence per­met­trait à Sa­ber­khé­li­fa de re­trou­ver le flanc gauche de l’at­taque.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.