Des troupes turques prennent po­si­tion dans la pro­vince d'id­lib

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Sy­rie

Des troupes turques sont en­trées dans la pro­vince d’id­lib dans le nord de la Sy­rie et ont ins­tal­lé des points d’ob­ser­va­tion dans le cadre d’une mis­sion vi­sant à contrô­ler les mi­lices kurdes, a in­di­qué un ter­ro­riste sy­rien par­ti­ci­pant à l’opé­ra­tion, hier. «Les forces ar­mées turques al­liées sont en­trées en ter­ri­toire sy­rien et ont com­men­cé à ins­tal­ler des postes d’ob­ser­va­tion», a dit Mous­ta­fa Sed­ja­ri, membre de l’ar­mée sy­rienne libre (ASL). Le convoi, com­po­sé d’une tren­taine de vé­hi­cules, a fran­chi la fron­tière au poste de Bab al Haoua pour ga­gner la pro­vince d’id­lib, pré­cisent les re­belles et un té­moin. La chaîne de té­lé­vi­sion CNN Turk a fait état sur son site in­ter­net d’un af­fron­te­ment près du poste fron­ta­lier d’ogul­pi­nar dans le dis­trict turc de Rey­han­li. La chaîne in­dique que des fu­sillades ont été en­ten­dues de part et d’autre de la fron­tière. Le pré­sident turc Re­cep Tayyip Er­do­gan avait an­non­cé sa­me­di ce dé­ploie­ment de troupes, pré­ci­sant que la Tur­quie me­nait «une im­por­tante opé­ra­tion» avec le sou­tien de groupes re­belles dans le cadre de l’ac­cord de déses­ca­lade conclu le mois der­nier avec l’iran et la Rus­sie. Le gou­ver­ne­ment turc en­tend as­su­rer la sé­cu­ri­té de sa fron­tière sud à la fois contre les ter­ro­ristes de l’etat is­la­mique et contre les mi­lices kurdes qui contrôlent la ma­jeure par­tie de la zone fron­ta­lière en ter­ri­toire sy­rien. Le plan de déses­ca­lade conclu lors d’une réunion à As­ta­na au Ka­za­khs­tan ne concerne pas cer­tains groupes ter­ro­ristes comme la puis­sante al­liance Tah­rir al Cham qui contrôle des ter­ri­toires dans la pro­vince d’id­lib et dans le nord-ouest de la Sy­rie. «Ce­la est conforme avec les ré­so­lu­tions d’as­ta­na 6 pour s’as­su­rer que la ré­gion est pro­té­gée contre les bom­bar­de­ments de la Rus­sie et du ré­gime et pour dé­jouer toute ten­ta­tive des mi­lices sé­pa­ra­tistes (kurdes) YPG de s’em­pa­rer illé­ga­le­ment de ter­ri­toires», a ajou­té Mous­ta­fa Sed­ja­ri.

Les troupes turques ont pris la di­rec­tion de Cheikh Ba­ra­kat, une zone sur­plom­bant un ter­ri­toire te­nu par les re­belles ain­si que le can­ton d’afrin contrô­lé par les mi­lices kurdes des Uni­tés de pro­tec­tion du peuple (YPG), ont pré­ci­sé des té­moins. Ces groupes com­bat­tants consti­tuent le fer de lance des Forces dé­mo­cra­tiques sy­riennes (FDS), une al­liance de re­belles sy­riens sou­te­nue par les Etats-unis qui a en­re­gis­tré de nom­breux suc­cès dans la guerre contre l’etat is­la­mique. La Tur­quie en­tend em­pê­cher les YPG d’éta­blir une conti­nui­té ter­ri­to­riale entre le can­ton d’afrin et d’autres zones que les Kurdes contrôlent dans le nord-est de la Sy­rie. Se­lon l’ob­ser­va­toire sy­rien de droits de l’homme (OSDH) ba­sé à Londres, Id­lib et ses en­vi­rons sont la cible d’in­tenses bom­bar­de­ments de­puis plu­sieurs mois.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.