La pré­si­dence du gou­ver­ne­ment et le mi­nis­tère des Fi­nances pour­sui­vis en jus­tice

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

Le con­seil su­pé­rieur de la ma­gis­tra­ture (CSM) a an­non­cé, à l'oc­ca­sion de la te­nue de as­sem­blée gé­né­rale jeu­di, sa dé­ci­sion de pour­suivre en jus­tice la pré­si­dence du gou­ver­ne­ment et le mi­nis­tère des fi­nances "suite à sa dé­ci­sion re­je­tant le dé­blo­cage des fonds" qui lui sont al­loués au titre de l'an­née 2017. Dans une dé­cla­ra­tion à la TAP, le pré­sident pro­vi­soire du CSM, Ha­tem Ben Khe­li­fa a ex­pli­qué que le con­seil sai­si­ra le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif et qu'il main­tien­dra son as­sem­blée ou­verte, in­di­quant que cette der­nière a plan­ché sur l'exa­men des dif­fi­cul­tés fi­nan­cières aux­quelles fait face le CSM. Se­lon Imed Khas­khous­si, membre du con­seil, "plu­sieurs membres ont évo­qué l'idée de gel des ac­ti­vi­tés du CSM, mais la ma­jo­ri­té des ma­gis­trats se sont pro­non­cés pour la pour­suite du tra­vail en dé­pit des condi­tions dif­fi­ciles". Le Con­seil su­pé­rieur de la ma­gis­tra­ture a in­di­qué mar­di, dans un com­mu­ni­qué, que la pro­gram­ma­tion de cette réunion ex­tra­or­di­naire in­ter­vient à l'is­sue d’un en­tre­tien qui a eu lieu mar­di entre le chef du gou­ver­ne­ment, Yous­sef Cha­hed et Ha­tem Ben Kha­li­fa, en pré­sence du mi­nistre de la Jus­tice, Gha­zi Je­ri­bi.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.