Le “Know” et le “Know-how”

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Yosr GUERFEL AKKARI

La Tu­ni­sie a abri­té la se­maine der­nière le ren­dez-vous dé­sor­mais an­nuel de l’in­ves­tis­se­ment. Une au­baine pour le sec­teur pri­vé de tis­ser des par­te­na­riats et aus­si pour le gou­ver­ne­ment qui cherche à conso­li­der la lé­gère re­prise des in­ves­tis­se­ments di­rects étran­gers et à mo­bi­li­ser les sources de fi­nan­ce­ment bud­gé­taire.

En dé­pit d’une qua­si ab­sence « Volte faces » des in­ves­tis­seurs arabes no­tam­ment des pays du Golfe qui ont pro­mis monts et mer­veilles lors de la « Confé­rence In­ter­na­tio­nale de l’in­ves­tis­se­ment Tu­ni­sia 2020 », te­nue en no­vembre 2016, les ins­ti­tu­tions fi­nan­cières in­ter­na­tio­nales ré­pon­daient pré­sent pour ré­ité­rer leur en­ga­ge­ment en fa­veur de la Tu­ni­sie. Outre le fi­nan­ce­ment des pro­jets d’in­fra­struc­ture, les PME sont les « tar­get » des pour­voyeurs de fonds étran­gers qui ne re­chignent pas à mettre le pa­quet, en par­te­na­riat avec les banques de la place, pour en­cou­ra­ger l’ini­tia­tive pri­vée fort gé­né­ra­trice de ri­chesse et d’em­plois.

En cette se­maine mon­diale de l’en­tre­pre­na­riat, les jeunes pro­mo­teurs ne man­que­ront pas de se ré­jouir de cette manne es­sen­tielle aux lignes de cré­dits consen­ties par les ins­ti­tu­tions de cré­dit et des fa­ci­li­tés pré­vues dans le pro­jet de la LF 2018.

Ver­ra-t-on la fin du cal­vaire et des pro­blèmes de fi­nan­ce­ment dont souffrent et se plaignent les struc­tures pro­duc­tives et les jeunes pro­mo­teurs?

Pour­tant et d’après les prin­ci­paux son­dages ef­fec­tués au­près des chefs d’en­tre­prises, le pro­blème du fi­nan­ce­ment n’est pas le pre­mier hic pour les por­teurs de pro­jets, il y a tou­jours cette lour­deur ad­mi­nis­tra­tive qui est la prin­ci­pale en­trave et trouble-fête à la créa­tion d’en­tre­prises. Le sa­lut de l’éco­no­mie na­tio­nale passe vrai­sem­bla­ble­ment par l’en­tre­pre­neu­riat. Tout dé­pend du sec­teur, et quel sec­teur dans le­quel in­ves­tir, quand et com­ment en­tre­prendre. Avec l’ou­ver­ture to­tale des fron­tières et pour sur­vivre et s’ac­com­mo­der des cours des grands ou en­core des géants. Le « know » et le « Know how », est l’élé­ment man­quant du puzzle. Si­non com­ment ex­pli­quer aus­si le nombre de plus en plus crois­sant des en­tre­prises en dif­fi­cul­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.