Des fonds en-de­çà des am­bi­tions

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Tech­no­lo­gies de la com­mu­ni­ca­tion

Le mi­nistre des Tech­no­lo­gies de la com­mu­ni­ca­tion, Anouar Maa­rouf, a de­man­dé de chan­ger le nom de son dé­par­te­ment en le mi­nis­tère de l’equi­pe­ment nu­mé­rique afin de ren­for­cer son rôle dans la pro­mo­tion de l’éco­no­mie et confé­rer à ses in­ter­ven­tions l’ef­fi­cience re­quise dans les dif­fé­rents do­maines.

Le mi­nistre des Tech­no­lo­gies de la com­mu­ni­ca­tion, Anouar Maa­rouf, a de­man­dé de chan­ger le nom de son dé­par­te­ment en le mi­nis­tère de l'equi­pe­ment nu­mé­rique afin de ren­for­cer son rôle dans la pro­mo­tion de l'éco­no­mie et confé­rer à ses in­ter­ven­tions l'ef­fi­cience re­quise dans les dif­fé­rents do­maines. Le mi­nistre a sou­li­gné, au cours d'une séance te­nue, lun­di à l'as­sem­blée des re­pré­sen­tants du peuple (ARP) par la com­mis­sion de l'in­dus­trie et de l'éner­gie, que cer­tains pro­jets me­nés par le mi­nis­tère font face à des dif­fi­cul­tés re­la­tives, no­tam­ment, à la di­rec­tion des pro­jets réa­li­sés avec le con­cours d'autres mi­nis­tères et au manque de concience quant à l'im­por­tance du rôle de l'éco­no­mie nu­mé­rique et des star­tups dans la re­lance de l'éco­no­mie".

Maa­rouf s'est éton­né de la ré­ser­va­tion de cré­dits ne dé­pas­sant pas 5 mil­lions de di­nars (MD) sur un to­tal de re­ve­nus es­ti­més à 200 MD pour le Fonds de dé­ve­lop­pe­ment des té­lé­com­mu­ni­ca­tions afin de pro­mou­voir l'éco­no­mie nu­mé­rique, in­di­quant que la ma­jeure par­tie des cré­dits du Fonds (75 MD) sont dé­pen­sés pour ré­sor­ber le dé­fi­cit de la poste tu­ni­sienne et de l'office na­tio­nal de la té­lé­dif­fu­sion (ONT). IL a an­non­cé qu'un Fonds de créa­tion des star­tups se­ra créé en 2018 afin de pro­mou­voir leur rôle dans l'em­ploi et l'ex­por­ta­tion, fai­sant re­mar­quer que son dé­par­te­ment a réa­li­sé des pro­grès dans la mise en place du sys­tème in­for­ma­tique du mi­nis­tère du com­merce. Le res­pon­sable a éga­le­ment in­di­qué qu'il a été pro­cé­dé à l'ins­tal­la­tion de l'ad­mi­nis­tra­tion élec­tro­nique dans le cadre du pro­jet de l'iden­ti­fiant unique. En re­vanche au­cune avan­cée n'a été en­re­gis­trée dans la mise en place du sys­tème de ges­tion des res­sources fi­nan­cières de l'etat, l'avan­ce­ment dans son exé­cu­tion de­meu­rant tri­bu­taire de l'adhé­sion du mi­nis­tère des fi­nances au pro­jet.

Et de rap­pe­ler que le sys­tème de ges­tion de l'etat vise à ga­ran­tir l’op­ti­mi­sa­tion des res­sources de l'etat et ce, en aug­men­tant les cri­tères du gou­ver­ne­ment et en adop­tant des sys­tèmes comp­tables ef­fi­cients au mo­ment de la préparation des pré­vi­sions et hy­po­thèses e rap­port avec le bud­get et la loi de fi­nances.

"Et­toun­sia" pour le dé­ve­lop­pe­ment nu­mé­rique

L'an­née 2018, a-t-il ajou­té, se­ra mar­quée par la pa­ru­tion du Code nu­mé­rique qui com­por­te­ra la stra­té­gie de la Tu­ni­sie dans le do­maine nu­mé­rique à l'ho­ri­zon des pro­chaines an­nées, en plus de l'ins­ti­tu­tion de la loi re­la­tive aux crimes cy­ber­né­tiques qui est ac­tuel­le­ment exa­mi­née par la pré­si­dence du gou­ver­ne­ment. Le dé­par­te­ment des tech­no­lo­gies de la com­mu­ni­ca­tion et de l'éco­no­mie nu­mé­rique compte mettre en place un sys­tème in­for­ma­tique au pro­fit du sys­tème de la sé­cu­ri­té so­ciale et un autre des­ti­né aux mu­ni­ci­pa­li­tés, a par ailleurs, fait sa­voir le mi­nistre. Le membre du gou­ver­ne­ment a ex­po­sé l'idée de créa­tion d'une so­cié­té char­gée du dé­ve­lop­pe­ment nu­mé­rique qui por­te­rait le nom de "Et­toun­sia" pour le dé­ve­lop­pe­ment nu­mé­rique", ap­puyant le prin­cipe de la char­ger de la di­rec­tion des pro­jets nu­mé­riques ho­ri­zon­taux, soit ceux réa­li­sés au pro­fit des mi­nis­tères et de lui ac­cor­der la li­ber­té de ges­tion afin qu'elle puisse bé­né­fi­cier du plus haut ni­veau d'ef­fi­cience. A si­gna­ler que le bud­get du mi­nis­tère des tech­no­lo­gies de la com­mu­ni­ca­tion et de l'éco­no­mie nu­mé­rique a été di­mi­nué en 2018 pour s'éle­ver à 120,133 mil­lions de di­nars contre un bud­get de 127,142 MD en 2017.

Ré­forme de Tu­ni­sie Te­le­com

"Le gou­ver­ne­ment sou­met­tra de nou­veau le pro­jet de loi de ré­forme de la so­cié­té "Tu­ni­sie Te­le­com" (TT), après l'avoir re­ti­ré pour le ré­exa­mi­ner", a an­non­cé le mi­nistre.

Il a ajou­té que ce pro­jet vise à as­su­rer une meilleure per­for­mance de TT, à tra­vers une ré­forme ju­ri­dique vi­sant à sé­pa­rer entre les fonc­tions du Pré­sident-di­rec­teur Gé­né­ral et les pré­ro­ga­tives du conseil d'ad­mi­nis­tra­tion.

Le pro­jet de loi de ré­forme de la so­cié­té "Tu­ni­sie Te­le­com" am­bi­tionne de par­ve­nir à une ges­tion op­ti­male des res­sources hu­maines et des biens de l’opé­ra­teur pu­blic de té­lé­com­mu­ni­ca­tions et de lui per­mettre de re­cru­ter et de ren­for­cer son ca­pi­tal humain.

Maa­rouf a fait sa­voir que ce pro­jet a été sou­mis à L’ARP mais il a été re­ti­ré pour ap­pro­fon­dir la dis­cus­sion avec l’union gé­né­rale tu­ni­sienne du tra­vail (UGTT), sou­li­gnant l’exis­tence d’un consen­sus sur la ré­forme de cette ins­ti­tu­tion pour ac­croître sa com­pé­ti­ti­vi­té compte te­nu de la baisse de sa ren­ta­bi­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.