L'IACE pré­voit une crois­sance de 1.86% en 2018

Le Temps (Tunisia) - - Économie & Finances -

L’IACE a pu­blié ven­dre­di der­nier la deuxième édi­tion du Rap­port sur la Com­pé­ti­ti­vi­té de la Tu­ni­sie 2017. Le rap­port pré­voit un taux de crois­sance de 1.86% pour l’an­née en 2018, un taux in­fé­rieur à ceux pré­vus par le Fonds Mo­né­taire In­ter­na­tio­nal (FMI) et la Banque Mon­diale qui tablent sur un taux de crois­sance de 2,3% en 2017, 3% en 2018 et à 3,5% en 2019. Dans son rap­port L’IACE a dres­sé une ré­tros­pec­tive du po­si­tion­ne­ment de la Tu­ni­sie à l’échelle in­ter­na­tio­nale et ré­gio­nale en se ba­sant sur les dif­fé­rents rap­ports de com­pé­ti­ti­vi­tés mul­ti­sec­to­rielles pu­bliés par les ins­ti­tu­tions in­ter­na­tio­nales. Le rap­port éva­lue en quelque sorte la com­pé­ti­ti­vi­té glo­bale de l’etat et celle des en­tre­prises à tra­vers une syn­thèse des rap­ports en 4 fa­milles por­tant sur : des in­di­ca­teurs à ca­rac­tère gé­né­ral, des in­di­ca­teurs de mar­chés, des in­di­ca­teurs de com­pé­ti­ti­vi­té tech­no­lo­gique et des in­di­ca­teurs de cadre de vie. « Etant don­né l’hé­té­ro­gé­néi­té des dif­fé­rents in­di­ca­teurs un es­sai d’har­mo­ni­sa­tion de 19 in­dices été éla­bo­ré pour un groupe de pays de ré­fé­rence com­po­sé du Ma­roc, de l’egypte, du Chi­li, de la Po­logne et du Co­rée du Sud. Cette har­mo­ni­sa­tion nous a per­mis de cal­cu­ler un in­dice com­po­site de l’en­semble des 19 in­dices. Le calcul de la dis­tance de la Tu­ni­sie par rap­port à la fron­tière de ce groupe de ré­fé­rence ré­vèle que la Tu­ni­sie est en train de se rap­pro­cher d’une an­née à une autre de la moyenne de ce groupe de pays », note le rap­port. Pour amé­lio­rer les avan­tages com­pa­ra­tifs de la Tu­ni­sie et pour re­trou­ver sa place d’an­tan, une amé­lio­ra­tion des in­di­ca­teurs so­cio-éco­no­miques s’avère in­dis­pen­sable. D’où la né­ces­si­té d’ac­croître les in­ves­tis­se­ments, de ré­duire le chô­mage, d’amé­lio­rer la crois­sance et sur­tout de maî­tri­ser la dé­route des fi­nances pu­bliques. Le cli­mat so­cial de­meure en équi­libre fra­gile Ana­ly­sant l’évo­lu­tion des dif­fé­rents in­di­ca­teurs so­cioé­co­no­miques, les au­teurs du rap­port ont sou­li­gné un lé­ger re­dres­se­ment de cer­tains gran­deurs et chiffres en 2016 en re­la­tion avec la sta­bi­li­sa­tion de la si­tua­tion sé­cu­ri­taire du pays, de l’apai­se­ment des ten­sions so­ciales et de la ra­ti­fi­ca­tion d’une sé­rie de textes de lois à ca­rac­tère éco­no­mique. « La com­po­sante ten­dan­cielle s’est amé­lio­rée de 0.2 points en pas­sant de 0.9% en 2015 à 1.1 % en 2016. Cette amé­lio­ra­tion est at­tri­buée entre autre à l’op­ti­misme qui a ré­gné suite à l’en­trée en fonc­tion du gou­ver­ne­ment de l’uni­té na­tio­nale is­su de l’ac­cord de Car­thage en juillet 2016 ;la pro­mul­ga­tion du nou­veau code d’in­ves­tis­se­ment fin sep­tembre 2016 et la te­nue de la confé­rence in­ter­na­tio­nale TU­NI­SIA 2020 en no­vembre 2016. Quant à la com­po­sante conjonc­tu­relle elle s’est amé­lio­rée de 0.7 points en pas­sant de -1.9% en 2015 à -1.2% en 2016. Cette com­po­sante peut être ex­pli­quée par l’amé­lio­ra­tion du cli­mat so­cial qui de­meure en équi­libre fra­gile », ajoute la même source. Les pers­pec­tives d’in­ves­tis­se­ment ne semblent pas pro­met­teuses en 2017 Le troi­sième cha­pitre du rap­port a ana­ly­sé les in­dices de confiances sec­to­rielles ba­sés sur la per­cep­tion des chefs d’en­tre­prises sur la si­tua­tion éco­no­mique du pays et ce, en se ba­sant sur les in­di­ca­teurs tri­mes­triels pu­bliés par L’IACE. En dé­pit de la lé­gère amé­lio­ra­tion de cer­tains in­di­ca­teurs de base les pers­pec­tives d’in­ves­tis­se­ment ne semblent pas pro­met­teuses en Tu­ni­sie pour l’an­née 2017 du mo­ment où la ten­dance de l’in­dice gé­né­ral du cli­mat d’affaires est à la baisse au cours du pre­mier et du se­cond tri­mestre 2017. Yosr GUERFEL AKKARI

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.