L’UGTT ré­clame des aug­men­ta­tions sa­la­riales su­pé­rieures à celles de 2015

La réunion te­nue mar­di entre une dé­lé­ga­tion gou­ver­ne­men­tale com­po­sé de cinq mi­nistres, dont ceux des Fi­nances et des Af­faires so­ciales, du gou­ver­ne­ment et une dé­lé­ga­tion syn­di­cale conduite par le se­cré­taire gé­né­ral-ad­joint de l’union Gé­né­rale Tu­ni­sienne d

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE - Wa­lid KHEFIFI

Né­go­cia­tions so­ciales dans le sec­teur pu­blic

La cen­trale syn­di­cale et le gou­ver­ne­ment dé­voi­le­ront leurs pro­po­si­tions re­la­tives aux ma­jo­ra­tions sa­la­riales lors d’une réunion pré­vue de­main

La réunion te­nue mar­di entre une dé­lé­ga­tion gou­ver­ne­men­tale com­po­sé de cinq mi­nistres, dont ceux des Fi­nances et des Af­faires so­ciales, du gou­ver­ne­ment et une dé­lé­ga­tion syn­di­cale conduite par le se­cré­taire gé­né­ral-ad­joint de l’union Gé­né­rale

Tu­ni­sienne du Tra­vail (UGTT) char­gé de la fonc­tion pu­blique, dans le cadre des né­go­cia­tions so­ciales dans le sec­teur pu­blic, n’a pas abou­ti à des ré­sul­tats concrets. Les deux par­ties se sont conten­tées, à cette oc­ca­sion, de pré­sen­ter leurs pro­po­si­tions en ce qui concerne le mode de cal­cul du taux des aug­men­ta­tions sa­la­riales, au titre des an­nées 2017, 2018 et 2019.

L’UGTT a pro­po­sé, lors de cette ren­contre, la prise en consi­dé­ra­tion de plu­sieurs pa­ra­mètres, dont le taux d’in­fla­tion, les taux de crois­sances pré­vues au cours des pro­chaines an­nées et le glis­se­ment du di­nar par rap­port aux de­vises fortes (l’eu­ro et le dol­lar es­sen­tiel­le­ment), qui a cau­sé un ren­ché­ris­se­ment de pro­duits im­por­tés.

«L’in­fla­tion tourne au­tour de 8%, soit presque le double du taux en­re­gis­tré en 2015, et le di­nar s’est dé­pré­cié d’en­vi­ron 40% par rap­port à l’eu­ro, tan­dis que le taux de crois­sance du pro­duit in­té­rieur brut est sur une courbe as­cen­dante. «Au re­gard de ces pa­ra­mètres, nous ré­cla­mons des aug­men­ta­tions sa­la­riales su­pé­rieures à celles de 2015», a dé­cla­ré le se­cré­taire gé­né­ral-ad­joint de L’UGTT char­gé de la fonc­tion pu­blique, Hfaïedh Hfaïedh.

Les re­pré­sen­tants du gou­ver­ne­ment ont, quant à eux, évo­qué les fortes pres­sions

qui su­bissent les fi­nances pu­bliques en rai­son des coûts liés aux sub­ven­tions des pro­duits de base et des hy­dro­car­bures et la masse sa­la­riale qui dé­pas­sé 14 % du PIB, soit l’une des plus éle­vées au monde.

Les deux par­ties ont fi­na­le­ment conve­nu de te­nir une nou­velle réunion le ven­dre­di 31 août pour avan­cer leurs pro­po­si­tions res­pec­tives re­la­tives au taux des aug­men­ta­tions sa­la­riales. En 2015, le gou­ver­ne­ment et la cen­trale syn­di­cale avaient conclu un ac­cord pré­voyant une pre­mière aug­men­ta­tion d’un mon­tant si­tué entre 100 et 120 di­nars, se­lon les ca­té­go­ries, sur deux ans (2015 et 2016) et une deuxième sous forme d’in­dem­ni­té spé­ci­fique va­riant de 105 à 150 di­nars éche­lon­née sur trois ans (2016, 2017 et 2018). Au to­tal, les fonc­tion­naires et les sa­la­riés des en­tre­prises pu­bliques ont ain­si bé­né­fi­cié d’aug­men­ta­tions al­lant 205 di­nars à 270

di­nars.

A no­ter que le se­cré­taire gé­né­ral de L'UGTT, Nou­red­dine Ta­bou­bi, avait dé­plo­ré, ven­dre­di der­nier de «grandes ter­gi­ver­sa­tions» du gou­ver­ne­ment qui em­pêchent la si­gna­ture d’un ac­cord sur la ma­jo­ra­tion des sa­laires des fonc­tion­naires et des sa­la­riés des en­tre­prises pu­bliques.

Le pré­sident du gou­ver­ne­ment, Yous­sef Cha­hed, et le se­cré­taire gé­né­ral de la cen­trale syn­di­cale, ont si­gné le 10 juillet l’ac­cord-cadre qui fixe les contours de ces né­go­cia­tions de­vant abou­tir à la ma­jo­ra­tion des sa­laires des fonc­tion­naires et des sa­la­riés des di­verses ca­té­go­ries des éta­blis­se­ments pu­blics (Of­fices, éta­blis­se­ments pu­blics à ca­rac­tère in­dus­triel et com­mer­cial, éta­blis­se­ments pu­blics à ca­rac­tère ad­mi­nis­tra­tif). L’ac­cord-cadre pré­voit des né­go­cia­tions cou­vrant les an­nées 2017, 2018 et 2019 et qui de­vraient prendre fin le 15

août pro­chain.

La si­gna­ture de cet ac­cord-cadre fait suite à l’ob­ten­tion du feu vert du grou­pe­ment du sec­teur pu­blic re­le­vant de L’UGTT pour me­ner «à titre ex­cep­tion­nel» des né­go­cia­tions cen­tra­li­sées aus­si bien dans le sec­teur pu­blic que dans la fonc­tion pu­blique. Ce grou­pe­ment s’était jusque-là at­ta­ché à des né­go­cia­tions non-cen­tra­li­sées, c'est-à-dire des né­go­cia­tions «au cas par cas» se dé­rou­lant entre la di­rec­tion et le syn­di­cat de base de chaque éta­blis­se­ment pu­blic. Fi­na­le­ment, le grou­pe­ment du sec­teur pu­blic a ac­cep­té la pro­po­si­tion du gou­ver­ne­ment à condi­tion que les né­go­cia­tions concernent l’as­pect ré­gle­men­taire (for­mules de re­cru­te­ment, du­rée de la pé­riode stage, pro­cé­dures de ti­tu­la­ri­sa­tion, sé­cu­ri­té pro­fes­sion­nelle etc) et ne se li­mitent pas uni­que­ment à l’as­pect fi­nan­cier.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.