Pre­mière de Ha­bib Oues­la­ti contre le CA ?

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE - Ameur KERKENNI

L’in­ter­na­tio­nal olym­pique Ha­bib Ouas­la­ti qui fut re­cru­té lors du pré­cé­dent mer­ca­to d’été pour­rait faire sa pre­mière ap­pa­ri­tion of­fi­cielle sous le maillot « Noir et Blanc » di­manche pro­chain à l’oc­ca­sion du deuxième cla­si­co de la sai­son. Ses deux der­nière pres­ta­tions avec les olym­piques plaident en ef­fet en sa fa­veur et l’on n’écarte pas la pos­si­bi­li­té de sa ti­tu­la­ri­sa­tion comme deuxième at­ta­quant aux cô­tés de Fi­ras Chaouat. Si­non, Ruud Krol pour­rait tou­jours l’ali­gner en cours du jeu.

Koua­kou, avec le groupe

Après avoir été as­treint à un re­pos de trois jours par suite d’une meur­tris­sure mus­cu­laire contrac­tée au cours du match contre l’es­pé­rance Spor­tive de Tu­nis, Ch­ris Koua­kou a pu re­prendre jeu­di der­nier les en­traî­ne­ments en so­li­taire avant de ré­in­té­grer deux jours plus tard le groupe. Le mi­lieu du ter­rain ivoi­rien qui fut l’au­teur d’une bonne pres­ta­tion lors du der­nier « cla­si­co » se­ra par consé­quent en me­sure de ren­for­cer les rangs de son équipe contre le Club Afri­cain en match comp­tant pour la 5ème jour­née de la Ligue 1 et dont le coup d’en­voi se­ra don­né le di­manche pro­chain à 14h30 au stade Mhi­ri.

So­ka­ri, vic­time d’une en­torse de la che­ville

Vic­time d’une en­torse de la che­ville au but du match au dé­but du match contre l’es­pé­rance de Tu­nis, So­ka­ri se re­met pro­gres­si­ve­ment de sa bles­sure mais il est sou­mis à des séances de ré­édu­ca­tion en at­ten­dant qu’il ré­in­tègre la se­maine pro­chaine le reste de l’ef­fec­tif mais dé­jà sa par­ti­ci­pa­tion au match contre le CA s’an­nonce in­cer­taine.

Le pe­tit Mo­ha­med Amine ad­mis gra­tui­te­ment à l’aca­dé­mie du club

Il a pos­té un lien dans le­quel il s’est plaint d’un pré­ten­du fa­vo­ri­tisme au sein de l’aca­dé­mie du CSS. Le pe­tit Mo­ha­med Amine qui ha­bite dans un grand fau­bourg po­pu­laire de Sfax a dé­cla­ré que les res­pon­sables de l’aca­dé­mie qu’il croyait ap­par­te­nir au CSS, n’ont pas ac­cep­té de l’ins­crire gra­tui­te­ment alors qu’étant is­su d’une fa­mille dé­mu­nie, ses pa­rents ne sont pas en me­sure de lui payer les frais des cours dis­pen­sés par la dite aca­dé­mie. Les res­pon­sables du CSS ont im­mé­dia­te­ment ré­agi à cette vi­déo qui a fait ra­pi­de­ment le tour des ré­seaux so­ciaux. Après en­quête, il s’est avé­ré que l’aca­dé­mie concer­née est une ins­ti­tu­tion pri­vée et n’ap­par­tient ni de près ni de loin au Club Sfaxien. Le pe­tit Mo­ha­med Amine fut néan­moins re­çu en com­pa­gnie de ses pa­rents au lo­cal du club par Gha­zi Gh­raï­ri, le di­rec­teur tech­nique des ca­té­go­ries des jeunes et par le pré­sident de l’aca­dé­mie du CSS avant d’être re­çu, le jour même, par Mon­cef Khe­ma­kem qui lui a of­fert la maillot of­fi­ciel du club et dé­ci­dé de le dis­pen­ser des frais de son ad­mis­sion à l’aca­dé­mie du club au sein de la­quelle 25 autres jeunes, ap­par­te­nant aus­si à des fa­milles dé­mu­nies, bé­né­fi­cient de la gra­tui­té des cours.

Le jeune Mo­ha­med Amine

Oues­la­ti, Avec le pre­sident du CSS Mon­cef Khe­ma­khem

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.