PE­TITS CONSEILS POUR l’hôte

A Bon Verre, Bonne Table - - LA MISE EN SCÈNE -

Sur in­vi­ta­tion

En­voyez les in­vi­ta­tions de quatre à six se­maines à l’avance pour un dî­ner mon­dain et de quelques jours à une se­maine à l’avance pour une soi­rée dé­con­trac­tée. Une in­vi­ta­tion im­pri­mée ou écrite à la main est une dé­li­cate at­ten­tion, mais at­ten­dez-vous à faire un sui­vi par té­lé­phone, car ré­pondre à ce type d’in­vi­ta­tion exige un peu plus d’ef­fort que de ré­pondre en un clic. Consul­tez les sites evite.com ou pa­per­less­post.com.

Aux pre­mières loges

Pour un re­pas ani­mé, sé­pa­rez les couples et les amis qui ar­rivent en­semble. Pla­cez les hôtes et les in­vi­tés d’hon­neur en bout de table. Évi­tez d’as­seoir en­semble les per­sonnes les plus lo­quaces, et n’ou­bliez pas que les in­vi­tés par­le­ront non seule­ment à leur voi­sin de table, mais éga­le­ment à ceux qui sont as­sis en face d’eux.

Un toast réus­si

Dé­si­gnez la bonne per­sonne pour pré­pa­rer et por­ter le pre­mier toast tôt dans la soi­rée : si le toast est bien fait, il don­ne­ra le ton à ceux qui sui­vront. Il de­vrait être court, drôle et char­mant, et dé­pour­vu de blagues d’ini­tiés et d’hu­mour de type « bien cuit ».

Re­tar­da­taires

N’at­ten­dez pas les re­tar­da­taires pour ser­vir le re­pas (sauf s’il s’agit des in­vi­tés d’hon­neur, bien sûr !). Don­nez­leur gen­ti­ment une idée de l’heure à la­quelle se­ra ser­vi le des­sert; ils se­ront ain­si plus dé­ten­dus et votre fête spé­ciale pour­ra se dé­rou­ler sans in­ter­rup­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.