Le mo­ment est main­te­nant

Esprit Yoga HS - - SOMMAIRE -

Ap­pre­nons à être pré­sents, ici et main­te­nant

Si vous vou­lez vous ini­tier à la mé­di­ta­tion, ou mettre en pra­tique la pleine conscience, il ne faut sur­tout pas la consi­dé­rer un de­voir sup­plé­men­taire, mais comme un sup­plé­ment d’âme à ap­por­ter à votre quo­ti­dien. La pra­tique nous en­seigne en ef­fet à éva­luer les dif­fé­rents actes de notre vie mais aus­si à y don­ner du sens.

Si ce qui vous freine est le « manque de temps », il existe deux stra­té­gies : la pre­mière est de vivre en étant at­ten­tif au dé­rou­le­ment de toute ac­tion que vous êtes en train de réa­li­ser. La se­conde est de trou­ver du temps à consa­crer à ce qui est réel­le­ment im­por­tant pour vous. Cette ex­pé­rience en vaut la peine : de nom­breuses études ont mon­tré que la mé­di­ta­tion peut être à l’ori­gine d’un chan­ge­ment pro­fond au ni­veau du sys­tème ner­veux cen­tral, ga­ran­tis­sant une meilleure concen­tra­tion et amé­lio­rant le sys­tème im­mu­ni­taire. Vous pou­vez pra­ti­quer la pleine conscience à n’im­porte quel mo­ment de votre jour­née, en par­ti­cu­lier quand des si­tua­tions stres­santes sur­gissent. En ef­fet, la mé­di­ta­tion met l’ac­cent sur la res­pi­ra­tion afin de res­ter pré­sent dans l’ins­tant. Elle aide à se pla­cer dans une pos­ture de re­con­nais­sance dé­nuée de pré­ju­gés. La fo­ca­li­sa­tion sur la res­pi­ra­tion per­met éga­le­ment de lais­ser pas­ser sans les re­te­nir les pen­sées, les sen­sa­tions et les émo­tions

qui se pré­sentent à vous.

c ou­leurs

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.