la pra­tique

Esprit Yoga HS - - MÉDITATION -

Prenez une grande res­pi­ra­tion. Ce­la va ap­por­ter de l’oxy­gène au coeur et créer un plus grand es­pace entre le sti­mu­lus et votre ré­ac­tion liée au stress exa­gé­ré. Dans cet es­pace se trouve la pos­si­bi­li­té de mettre les choses en pers­pec­tive et de choi­sir.

De­man­dez-vous ce dont vous avez be­soin. Il est pos­sible qu’en ce mo­ment vous ayez en­vie de vous sen­tir à l’aise, en sé­cu­ri­té, ou que vous ayez sim­ple­ment be­soin d’un peu de sou­la­ge­ment. SI vous com­pre­nez ce be­soin, il vous se­ra plus fa­cile de vous ré­équi­li­brer.

Si c’est de confort dont vous avez be­soin, vous pou­vez par­cou­rir men­ta­le­ment votre corps pour voir si vous y sen­tez une ten­sion afin de la re­lâ­cher. Vous pou­vez ajou­ter quelques phrases de bien­veillance en­vers vous-même, comme : « Je sou­haite être à l’aise, me sen­tir en sé­cu­ri­té et être heu­reux ».

Re­gar­dez au­tour de vous et prenez conscience du fait que les autres conduc­teurs sont comme vous. Tout le monde veut se sen­tir en sé­cu­ri­té, à l’aise. Vous al­lez voir un bon nombre de conduc­teurs ner­veux ou ten­dus, mais vos yeux tom­be­ront peut-être sur ce­lui qui chante ou qui sou­rit, ce qui dis­si­pe­ra un peu de votre propre stress. Vous pou­vez don­ner aux autres ce que vous ve­nez de vous of­frir en leur sou­riant à votre tour.

Prenez une autre res­pi­ra­tion. En très peu de temps, avec cette pra­tique vous pou­vez chan­ger d’hu­meur. Quand vous sen­tez mon­ter la frus­tra­tion à cause des em­bou­teillages, choi­sis­sez ce sur quoi vous de­vez tra­vailler et of­frez ce­la aux autres. Ins­pi­rez, ex­pi­rez, vous avez plan­té une graine de bon­heur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.